S'abonner
Fast-fitters

Midas et Speedy choisissent Vroomly

Publié le 19 juin 2019
Par Gredy Raffin
2 min de lecture
En plein développement, Vroomly a signé un accord avec les enseignes Midas et Speedy dont les ateliers seront référencés sur sa plateforme. Le comparateur compte plus de 1100 réparateurs désormais.
Avec Speedy et Midas, Vroomly augmente sensiblement le nombre de réparateurs référencés sur sa plateforme.
Avec Speedy et Midas, Vroomly augmente sensiblement le nombre de réparateurs référencés sur sa plateforme.

C’est un accord de taille que vient de signer Vroomly. Le comparateur de garages a en effet officialisé son rapprochement avec les enseignes de réparation rapide Midas et Speedy. L’ensemble des sites des deux réseaux seront désormais référencés sur la plateforme de comparaison de prix.

"Nous avions quelques partenariats avec des affiliés de ces deux réseaux mais désormais nous travaillons officiellement avec chacun des membres", se félicite le cofondateur de Vroomly, Alexis Frerejean. Il achève l’intégration des quelque 200 centres Midas et débutera sous peu celle des Speedy, au travers d'une phase pilote concernant "une dizaine de sites". "Les têtes de réseaux ont validé notre processus de certification des garages", explique le dirigeant.

Vers les 2000 garages

A mi-juin, Vroomly compte 1146 points de réparation hexagonaux sur son portail. Après avoir convaincu Speedy et Midas, une autre enseigne majeure pourrait s’ajouter à la liste dès le mois de septembre. Les équipes de la start-up s’activent sur le dossier. "Notre approche nous permet d’avoir de solides arguments, grâce à des retours d’expérience et une démonstration de faisabilité", relève Alexis Frerejean.

Chaque mois, Vroomly enregistre une croissance de 15 à 20 % de ces principaux indicateurs de performance. En mai, plus de 49 000 devis ont été demandés par les internautes. Ce qui a entraîné 1550 rendez-vous pour un chiffre d’affaires facturés de 250 000 euros dans les ateliers. Un bilan qui doit attirer de nouveaux venus. A fin 2019, l’entreprise soutenue par Via ID espère ainsi passer la barre des 2000 garages. "A terme, notre objectif est de représenter 20 à 25 % du marché des prises de rendez-vous en ligne et de nous ouvrir à l'Europe", glisse l'entrepreneur.

De nouveaux services en vue

A défaut d'atteindre le seuil de rentabilité, Alexis Frerejean n'est pas peu fier de son bilan. Selon ses informations, Vroomly est la seule plateforme de comparaison de prix en Europe à afficher une marge opérationnelle positive. Il faut en effet moins de 20 euros d'investissement publicitaire pour attirer un client, alors que la commission fixe de 10 % s'applique sur des devis transformés d'un montant moyen de 200 euros. Pour mémoire, les ventes additionnelles lors de la délivrance de la prestation ne sont pas impactées.

De nouveaux services pourraient s'ajouter, au bénéfice des professionnels. La start-up souhaite augmenter la valeur. Il pourrait être question d'un agenda, d'un module de commande de pièces associées au devis ou encore d'un outil de gestion des avis. Des projets qui vont nécessiter des financements. Vroomly se met donc en quête de ressources. Les fonds d'investissement spécialisés dans les places de marché et des grandes entreprises sont particulièrement ciblés.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle