S'abonner
Centres autos

Norauto renforce ses recrutements et sa formation

Publié le 17 mai 2022
Par Mohamed Aredjal
2 min de lecture
Pour accompagner sa croissance, Norauto entend recruter 1 300 personnes en 2022. En parallèle, l’enseigne accélère le déploiement de son dispositif de formation initiale avec 35 classes délocalisées sur le territoire.
Depuis sa création, Norauto forme et recrute chaque année en moyenne 500 alternants. 90 % d’entre eux travaillent dans les centres Norauto (45 % en magasin, 45 % en atelier) et 10 % dans les équipes supports du siège (administration, marketing, etc.).
Depuis sa création, Norauto forme et recrute chaque année en moyenne 500 alternants. 90 % d’entre eux travaillent dans les centres Norauto (45 % en magasin, 45 % en atelier) et 10 % dans les équipes supports du siège (administration, marketing, etc.).

Pour répondre aux enjeux d’un marché en pleine mutation, Norauto a fait de l’emploi et de la formation l’une de ses priorités stratégiques. Le réseau de centres autos s’est ainsi fixé pour ambition de recruter 1 300 collaborateurs à fin 2022. Au total, 800 postes en alternance seront ouverts (dont 300 déjà pourvus) et 500 emplois saisonniers avec possibilité de CDI.

Face à la transition digitale et environnementale et à la montée en puissance des modèles hybrides et électriques, l’enseigne mise aussi sur la formation. Outre son centre de formation, Norauto mise beaucoup sur son dispositif de classes délocalisées dans toute la France.

Fin 2022, ce sont ainsi 35 classes qui mailleront le territoire, dont quatre spécifiquement dédiées à l’électrique et l’électronique. Ces dernières vont ouvrir leurs portes à Lille (HDF), à Argenteuil (Ile-de-France), à Toulouse (Midi-Pyrénées) et à Nantes (Loire-Atlantique). Ces futurs techniciens électriciens seront formés dans le cadre de CQP/diplôme de la branche des services de l’automobile (Bac à Bac+2). 50 jeunes devraient rejoindre ces premières promotions.

"Nos centres doivent pouvoir compter dans leurs effectifs des électroniciens capables d’intervenir sur des voitures toujours plus connectées. Les équipes sont également en mesure de répondre à la demande grandissante en matière de vélo électrique. Or, la France forme trop peu de mécaniciens au regard des besoins de la profession… C’est pourquoi nous avons développé nos propres classes dédiées qui depuis 2020 connaissent un succès grandissant avec près de 400 apprentis déjà formés pour intégrer directement le monde du travail", précise Stéphane Wilmotte, leader RH Norauto France.

Norauto prépare la finale de Meca Master

Parallèlement à ces différentes actions, Norauto poursuit l’organisation de son concours national Meca Master. Initiée le 15 mars dernier, la première édition de cette épreuve a reçu 10 000 candidatures. La finale nationale, qui se déroulera le 24 mai dans l’institut de formation de l’enseigne, à Lille, opposera 15 candidats qui s’affronteront en équipe ou en individuel dans des conditions réelles.

A lire aussi : Norauto accélère ses formations pour le bioéthanol 

La finale se déroulera en 2 parties : 3 épreuves individuelles permettant de mesurer le savoir-faire du participant et une épreuve en équipe qui permettra d’évaluer la créativité et l’esprit d’équipe.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle