S'abonner
Pneumaticiens

Profil Plus ouvre son réseau

Publié le 21 novembre 2011
Par Axel Abadie
2 min de lecture
Une campagne de recrutement est lancée par l'enseigne de distribution de pneus. Pascal Audebert, directeur général et porte-voix de l'indépendance du réseau, explicite les raisons de cette ouverture.
Une campagne de recrutement est lancée par l'enseigne de distribution de pneus. Pascal Audebert, directeur général et porte-voix de l'indépendance du réseau, explicite les raisons de cette ouverture.
Une campagne de recrutement est lancée par l'enseigne de distribution de pneus. Pascal Audebert, directeur général et porte-voix de l'indépendance du réseau, explicite les raisons de cette ouverture.

Profil Plus a construit en sept ans un réseau fort de 375 agences, et souhaite désormais renforcer sa stratégie de recrutement. C'est ainsi que le réseau s'ouvre à de nouveaux partenaires. Pascal Audebert, directeur général, précise : "Profil Plus recrutait peu, était un réseau assez fermé. Nous étions dans du rachat, de l'évolution de périmètre. Nous nous sommes rendu compte qu'il était préférable de réunir l'ensemble des entrepreneurs négociants qui font de l'industriel.

Pourquoi ouvrir le réseau maintenant ? Le directeur général évoque trois phénomènes. Le premier concerne une phase de test commencée il y a deux ans et qui est terminée depuis six mois. Il s'agissait, dans certaines régions, de voir si le réseau était capable de développer des entreprises plus petites qu'à l'accoutumée. Avec un profil de candidat inchangé cependant : "Un professionnel avec une vraie expertise, qui n'hésite pas à donner de son temps pour le développement du réseau. Et, bien sûr, indépendant. Un négociant chez qui un manufacturier aurait pris des parts ne nous intéresse pas" détaille-t-il.
 
Le deuxième phénomène, c'est tout simplement Equip Auto. "Ce salon permet de réunir toute la profession, c'est donc le moment opportun pour commencer l'ouverture du réseau telle que nous la concevons." Le troisième élément déclencheur réside dans "la politique des manufacturiers qui développent leur réseau. Ils recrutent notamment chez les indépendants, il est donc impératif d'anticiper sur d'éventuels départs. Nous ne nous attendons évidemment pas à une hémorragie, mais si nous voulons continuer à nous étoffer, c'est une éventualité à prendre en compte", analyse-t-il. Une vision à moyen terme qui influence les décisions prises aujourd'hui.
 
Enfin, dans les bagages, si ce n'est une école Profil Plus, Pascal Audebert explique que le réseau entend mettre à disposition des adhérents un catalogue de formation. Sa mise en place courra sur l'année 2012.
Partager :

Sur le même sujet

cross-circle