S'abonner
Applications

Car Care tisse sa toile dans le Gers

Publié le 23 mars 2017
Par Romain Baly
< 1 min de lecture
La start-up spécialisée dans la digitalisation des garages indépendants poursuit son développement avec la signature de cinq garages gersois.
La start-up spécialisée dans la digitalisation des garages indépendants poursuit son développement avec la signature de cinq garages gersois.
La start-up spécialisée dans la digitalisation des garages indépendants poursuit son développement avec la signature de cinq garages gersois.

Après deux ans de recherche et de développement, Michaël Plédran, mécanicien automobile de formation, fondait en septembre 2016 la société Car Care. Le but de celle-ci ? Offrir à tous les réparateurs indépendants un outil de fidélisation client simple et accessible, via la solution "Car Care Solution". Couplée à l'application "My Car Care" dont peuvent profiter les automobilistes, cette solution suit l'entretien des véhicules, avertis les utilisateurs des échéances de maintenance à venir et permet également de les prévenir d'opérations commerciales.

Si elle n'en est encore qu'aux prémices de son histoire, la start-up originaire de la Drôme (26) rencontre peu à peu son public et vient de signer tout récemment avec cinq garages basés dans le Gers (32). Situés à Houga, Eauze, Condom, Monlezun et Gondrin, ces derniers portent à 22 le nombre d'ateliers équipés par Car Care, pour un total de 21 500 véhicules en base de données. Sur ce total, 2 745 ont renseigné le suivi de leur entretien alors que 784 notifications et/ou mails ont été envoyés pour 243 retours.

Grâce à sa solution, la start-up indique avoir généré auprès de ses clients garagistes un chiffre d'affaires total de 44 800€. Si les discussions se poursuivent avec de nombreux autres ateliers, Michaël Plédran explique surtout être actuellement en pleine négociations avec "des groupements, des réseaux, des franchises françaises et européennes" dans le but de digitaliser "des ateliers de mécanique automobile tout en mettant en avant les constatations réelles des mécaniciens".

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle