S'abonner
Feda

Eco Entretien : les ambitions de l'ANEA

Publié le 4 avril 2018
Par Romain Baly
2 min de lecture
Considérant l'expert comme indissociable des autres acteurs du secteur en matière environnementale, l’Alliance nationale des experts en automobile (ANEA) fait le choix d'adhérer à l'association Eco Entretien.
Le 30 mars dernier, l'ANEA organisait à Paris son premier symposium.
Le 30 mars dernier, l'ANEA organisait à Paris son premier symposium.

Normal
0

21

false
false
false

FR
X-NONE
X-NONE

/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name:"Tableau Normal";
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-priority:99;
mso-style-parent:"";
mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
mso-para-margin-top:0cm;
mso-para-margin-right:0cm;
mso-para-margin-bottom:8.0pt;
mso-para-margin-left:0cm;
line-height:107%;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:11.0pt;
font-family:"Calibri",sans-serif;
mso-ascii-font-family:Calibri;
mso-ascii-theme-font:minor-latin;
mso-hansi-font-family:Calibri;
mso-hansi-theme-font:minor-latin;
mso-bidi-font-family:"Times New Roman";
mso-bidi-theme-font:minor-bidi;
mso-fareast-language:EN-US;}

 

L'avenir des experts promet d'être mouvementé. Tandis que la baisse de la sinistralité oblige depuis plusieurs années ces derniers à revoir leur copie en trouvant de nouvelles pistes de diversification, l'entrée en vigueur le 20 mai prochain du futur contrôle technique demeure un autre challenge à relever. Celui-ci constituait d'ailleurs le grand sujet de réflexion du premier symposium organisé par l'ANEA, le 30 mars 2018, à Paris, et qui a réuni l'ensemble de la filière après-vente.

Beaucoup de questions en suspens

Si les contours de la prochaine réglementation sont désormais connus, le nouveau contrôle technique oblige tous les maillons de la chaine à se remettre en cause. Offres, équipements, formation des contrôleurs, organisation des centres, les questions sont multiples et, à moins de deux mois de la date fatidique, toutes les réponses ne sont pas acquises.

Pour amorcer ce changement, l'Alliance nationale des experts en automobile, qui regroupe 700 cabinets et 4000 professionnels, rejoint l'association Eco Entretien. Une organisation qui ambitionne de fédérer l'ensemble de la filière, de l'amont à l'aval, autour d'un objectif commun et d'une chaine de compétence organisée. Considérant être parti prenante de ce débat, les experts ont ainsi fait le choix d'adhérer à cette association née sous l'égide de la Feda.

40% de contre-visites ?

"L'expert d'hier n'aura rien à voir avec celui de demain, indique Christophe Theuil, vice-président de l'ANEA. Son rôle évolue et intègre désormais de nouvelles notions. Sécurité, prévention, environnement, l'expert doit se positionner sur ces questions". Ce dernier a par ailleurs rappelé que l'ANEA disposait désormais de formations et d'outils spécifiques, mis à disposition de professionnels et particuliers permettant de réaliser un contrôle préventif du véhicule.

Avec le durcissement des normes de CT, le volume de contre-visites pour des anomalies liées à la pollution pourrait grimper en flèche. Si les pouvoirs publics, présents à ce symposium, se refuse à la moindre estimation, certains professionnels du secteur estiment que le taux de contre-visites pourrait passer de 18 à 40 % dans les prochains mois. Tout cela provoquera un afflux dans les centres qu'il conviendra de gérer alors que dans ce contexte les experts s'imaginent bien jouer un rôle de conseil auprès des automobilistes pour renforcer l'entretien des véhicules.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle