S'abonner
Informatique

GT Motive s’associe à Opisto

Publié le 3 décembre 2021
Par Mohamed Aredjal
< 1 min de lecture
L’éditeur de solutions de chiffrage noue un partenariat avec Opisto pour simplifier l’achat de pièces issues de l’économies circulaires (Piec). Désormais, les usagers de l’outil GT Estimate bénéficient d’un accès direct au stock du spécialiste de la pièce d’occasion.
En facilitant l'accès à la pièce de réemploi, GT Motive veut aider les ateliers à se conformer à la réglementation qui les oblige à proposer une alternative à la pièce neuve. © GT Motive
En facilitant l'accès à la pièce de réemploi, GT Motive veut aider les ateliers à se conformer à la réglementation qui les oblige à proposer une alternative à la pièce neuve. © GT Motive

Pour faciliter l'accès à la pièce de réemploi aux réparateurs et aux carrossiers, GT Motive propose désormais sur son outil de chiffrage, GT Estimate, une interface avec le stock d’Opisto. Depuis le 1er décembre, les réparateurs peuvent y consulter les références de pièces de réemploi et leur prix, établir un devis de réparation, accéder au stock et passer commande en ligne sur la plateforme.

"Ce partenariat avec Opisto nous permet de proposer aux professionnels de la réparation une solution clé en main en matière de pièces de réemploi. Les utilisateurs de GT Estimate bénéficieront d'un accès direct aux informations de chiffrage et aux pièces d'occasion d'Opisto, sans le moindre surcoût, ni aucune installation spécifique. Nous espérons que la mise à disposition de cette solution complète pourra contribuer à une plus forte utilisation de la pièce de réemploi", indique Laurent Schlosser, directeur France de GT Motive.

Du côté d’Opisto, Laurent Assis-Arantes, président de la société toulousaine, s’est également félicité de cet accord, rappelant qu’une partie importante des stocks de pièces de réemploi des centres VHU (CVHU) est aujourd’hui accessible en ligne.

En 2020, près de 9 millions de pièces ont été informatisées sur nos plateformes contre 2,5 en 2015. Alors que le taux de réutilisation des pièces des VHU n'est encore que de 10 % en France, ce partenariat propose aux CVHU un canal de diffusion supplémentaire et poursuit l'objectif d'Opisto de démocratiser l'utilisation des pièces automobiles d'occasionconclut le dirigeant.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle