S'abonner
Formation

La Garac va voir plus grand

Publié le 17 décembre 2018
Par Romain Baly
2 min de lecture
Devenu trop étroit au fil des années, le campus historique de la célèbre école argenteuillaise va faire l'objet d'une profonde extension. De quoi pérenniser la croissance du Garac.
La campus du Garac s'étend sur 2,4 hectares.
La campus du Garac s'étend sur 2,4 hectares.

 

Depuis sa création en 1948 à Argenteuil (95), le Garac est toujours resté fidèle à son campus du boulevard Gallieni. Problème, au fil des ans et de l'expansion de l'école, celui-ci est devenu trop petit ! 70 ans après avoir ouvert ses portes, l'enceinte de 2,4 hectares est devenue trop étroite pour absorber la croissance et les velléités de diversification du Garac. Le transfert en septembre 2018 de sa formation d'ingénieur sur le nouveau campus des services de l'automobile et de la mobilité de Guyancourt (78) n'a pas changé la donne.

Rentrée 2018, un cap est franchi

Au printemps dernier, à l'occasion du 70e anniversaire de l'école, son président, Raymond Vié, nous confiait ceci : "Pour progresser, continuer à accueillir de nouveaux élèves et réussir à le faire de bonnes conditions, il nous faut résoudre cette problématique. Nous pourrons monter jusqu'à 1300-1350 élèves mais au-delà la situation sera difficile". Or, entre temps, cette barre fatidique a été atteinte puisque 1366 élèves sont accueillis en formation depuis la rentrée 2018.

Raymond Vié n'en restait pas moins catégorique sur la manière de résoudre ce souci. "Pas question de quitter Argenteuil, ni même de quitter notre campus historique !, insistait alors le président. Le Garac a été créé en 1948 à la demande des professionnels du secteur et son implantation, à Argenteuil, ne doit rien au hasard. Cette ville est l'un des berceaux de la marque Lorraine-Dietrich et a été marquée pendant très longtemps par l'industrie auto et aéronautique."

Repenser le campus

Si des discussions ont ainsi été menées avec la municipalité argenteuillaise pour tenter de trouver un point de chute annexe dans la ville, c'est finalement sur l'actuel campus que la solution a été trouvée. Raymond Vié a confirmé la nouvelle a l'occasion des dix ans de la formation d'ingénieur. "Le Garac, c'est demain ! Nous sommes en train de préparer l'avenir." Une extension qui se fera par plusieurs biais.

Premièrement par le rachat de plusieurs propriétés attenantes au campus (à l'extrémité ouest du boulevard Gallieni), ensuite par l'agrandissement de bâtiments actuels et enfin par une redéfinition globale de l'espace. Si, à l'heure actuelle, ni le gain final ni le calendrier de cet agrandissement n'ont été précisés, la direction du Garac a déjà la certitude de pouvoir prochainement se donner un peu d'air et continuer à grandir.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle