S'abonner
Carrosserie

AkzoNobel s’intéresse à la peinture pour jantes

Publié le 13 juillet 2022
Par Nicolas Girault
2 min de lecture
Le groupe AkzoNobel prépare l’acquisition de l’activité de revêtements liquides pour jantes en aluminium de Lankwitzer Lackfabrik. Cette opération de croissance externe permettra au fabricant néerlandais d'étoffer son portefeuille de produits.
AkzoNobel renforce sa position sur le marché de l’automobile avec Lankwitzer Lackfabrik.
AkzoNobel renforce sa position sur le marché de l’automobile avec Lankwitzer Lackfabrik.

AkzoNobel s'apprête à signer une nouvelle acquisitions avec l'activité de revêtements liquides pour jantes en aluminium de Lankwitzer Lackfabrik. La concrétisation de cette opération est prévue d’ici à la fin 2022, sous réserve d’approbation réglementaire.

Basé en Allemagne, Lankwitzer Lackfabrik compte parmi ses clients de nombreux constructeurs européens (Daimler, Audi, VW, Opel, Fiat et Renault), qui font appel à ses services pour traiter les jantes et roues de leurs véhicules. Le groupe connaît également une forte croissance de ses activités en Chine.

À lire aussiAkzoNobel voit son chiffre d’affaires bondir en 2021

"L’acquisition de cette activité attractive complétera notre portefeuille existant de revêtements en poudre et élargira notre gamme de produits innovants", déclare Michael Friede. Le directeur de l’activité Performance Coatings d’AkzoNobel précise que son groupe pourra ainsi proposer à ses clients une offre complète de revêtements liquides et en poudre dédiée aux roues et aux jantes en aluminium. "Nous serons ainsi un ‘guichet unique’ pour l’industrie des roues, ce qui renforcera significativement notre position sur le marché majeur de l’automobile", précise-t-il.

Ambitions mondiales

Cette activité de Lankwitzer Lackfabrik emploie 57 salariés et dispose d’une usine dédiée au traitement des jantes à Leipzig (Allemagne). Ce site comprend aussi un laboratoire, complété par un autre installé en Turquie.

Grâce à AkzoNobel, le fabricant spécialisé espère accélérer son développement, notamment à l'international. "Il est maintenant temps de permettre à nos collaborateurs et à nos clients de bénéficier de l’environnement international, ce qu’AkzoNobel nous offrira sans aucun doute. Faire partie des activités mondiales d’AkzoNobel offrira des perspectives de croissance attractives pour le site de Leipzig et pour ses collaborateurs", confirme Leo Rokeach, directeur général de Lankwitzer Lackfabrik.

À lire aussiAkzoNobel : chiffre d’affaires en hausse et bénéfices en baisse

Cette opération du géant de la peinture est à rapprocher d’autres acquisitions récentes. Il s’est ainsi renforcé avec Grupo Orbis en Amérique Latine, Titan Paints en Espagne et au Portugal, New Nautical Coatings aux États-Unis et, plus récemment. Tandis, qu’AkzoNobel a également annoncé son intention de reprendre les activités de peintures et revêtements de Kansai Paint en Afrique. Aussi, l’absorption du spécialiste allemand "s’inscrit parfaitement dans le cadre de notre stratégie Grow & Deliver et nous donnera l’opportunité d’être présents sur de nouveaux secteurs d’un marché qui offre de passionnantes opportunités", commente Michael Friede.

 

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle