S'abonner
Carrosserie

Avec Repair Zen, Five Star fonce sur la carrosserie rapide

Publié le 17 juin 2018
Par Mohamed Aredjal
2 min de lecture
Five Star investit le marché du spot repair avec un nouveau service : Repair Zen. Déployée à partir de la rentrée, cette prestation de carrosserie rapide doit aider l’enseigne à se positionner sur un marché en plein essor pour éviter de se faire doubler par de nouveaux opérateurs.
Repair Zen sera déployé dès cette rentrée au sein du réseau Five Star.
Repair Zen sera déployé dès cette rentrée au sein du réseau Five Star.

 

Carrosserie rapide, épisode 2. Après s’être essayé à cette activité il y a quelques années, le réseau Five Star a décidé d’y revenir en dévoilant son nouveau concept dédié, Repair Zen, lors de son 25e congrès annuel organisé à Samoëns, du 14 au 16 juin. Le principe : offrir aux automobilistes une prestation de réparation pour des chocs "légers" n’excédant pas une journée de travail. Destiné au grand public et aux clients professionnels, ce service répondra à un cahier des charges avec une formation, un matériel (pistolets, vernis, apprêt, etc.) et un espace dédiés.  

Du côté d’Axalta, maison-mère de Five Star, on fourbit déjà ses armes avec le lancement d’un vernis VOC "haute performance" très flexible et au séchage très rapide (jusqu'à 15 minutes à 60 °C), qui sera suivi au troisième trimestre d’un nouvel apprêt. Si l’enseigne de carrosserie entend proposer un concept clés en main à ses adhérents, elle ne veut pas faire l’erreur de leur imposer un service trop lourd à déployer. "Nous avons voulu une offre qui soit compatible avec l’activité d’une carrosserie sans la désorganiser", explique Alain Bessin, président du GIE Five Star.

Court-circuiter les nouveaux entrants

Repair Zen bénéficiera d’une signalétique dédiée dès septembre et sera présenté dans le détail au réseau à partir d’octobre, lors de réunions régionales. Five Star vise un déploiement progressif, ayant conscience que son concept n’aura pas les mêmes résultats selon la localisation de ses carrossiers. Les ambitions n’en restent pas moins hautes pour l’enseigne qui mesure qu’elle aura à relever. "Il y une promesse client tenir, confie Alain Bessin. Pour qu'elle ait un intérêt auprès de notre clientèle, en B2B ou B2C, il faudrait que 80 % du réseau adhère au réseau au moins d’ici à 2020."

A terme, le réseau espère se faire une place sur le marché de la rénovation de véhicules avant restitution dans le cadre d’une location. "En 2017, 73 % des véhicules neufs immatriculés par des ménages ont été financés par la LOA", rappelle le dirigeant. Ce dernier ne s’en cache pas : Repair Zen doit aussi aider Five Star à se positionner sur un marché qui suscite des convoitises, à l’instar de Carglass, qui propose une activité spot repair au Benelux et en Italie. "Nous ne pouvons pas nous permettre d’abandonner cette activité au profit de nouveaux entrants", confirme Alain Bessin.

Pour convaincre les flottes et doper ses entrées hors sinistre, Five Star aura la lourde tâche de promouvoir son nouveau service en lui assurant une visibilité optimale. Une stratégie que le réseau s’est déjà employé à mettre en œuvre en dotant son site web d’un store locator, qui simplifiera la localisation de ses ateliers. Mais il faudra faire plus pour séduire le grand public…

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle