S'abonner
Carrosserie

Mirka se lance dans le recyclage industriel d’abrasifs

Publié le 18 janvier 2024
Par Nicolas Girault
2 min de lecture
Mirka va investir 25 millions d'euros dans la construction d'une usine circulaire de fabrication de grains à Jeppo, en Finlande. Le groupe nordique se positionne ainsi comme le premier industriel à appliquer les principes de la circularité dans le secteur des abrasifs.
Mirka usine Jeppo
La principale usine de Mirka à Jeppo (Finlande) devrait bientôt être agrandie avec un site de production de grains recyclés. ©Mirka

Le complexe de Mirka à Jeppo (Finlande) s’étend encore. Poursuivant ses efforts en matière de RSE, le fabricant nordique y lancera dès 2026 la production de ses premiers abrasifs circulaires dans une nouvelle usine novatrice. Baptisée Cigma (Circular Grain Manufacturing), elle produira ses grains à partir du recyclage de ses produits. Selon Mirka, cette activité devrait réduire l'empreinte carbone de ses abrasifs d'environ 5 000 tonnes.

Jusqu'à maintenant, les abrasifs étaient considérés comme des produits consommables, difficilement recyclables au bout d'une durée de vie courte. De plus, leurs grains représentent la plus grande partie de l'empreinte carbone. "Le processus de gestion circulaire des grains, développé dans le cadre de notre projet Cigma, relève ce défi en nous permettant de passer des grains neufs à l'utilisation de matériaux abrasifs usagés ainsi que de flux secondaires actuellement mis en décharge", explique Mats Sundell, directeur R&D chez Mirka.

25 millions d'euros d'investissement

L'usine en construction s'étendra sur 7 000 m² – alors que les installations existantes en occupent déjà plus de 50 000 m². Elle devrait employer une cinquantaine de salariés (sur les 1 600 employés de la marque). Leur activité devrait démarrer à la fin de l'année 2025. Celle-ci contribuera à atteindre l'objectif d'un taux de circularité de 70 % pour son portefeuille de produits d'ici 2035.

"Mirka fait un bond en avant en introduisant le premier concept véritablement circulaire dans l'industrie mondiale des abrasifs, annonce Stefan Sjöberg, PDG de l'entreprise. Il s'agit d'une initiative très ambitieuse […]. L'investissement total est estimé à environ 25 millions d'euros et l'usine sera la première de ce type dans le monde".

À lire aussi : Mirka étend sa gamme parapeinture aux mastics

Le dirigeant n'a pas manqué de remercier aussi l'organisme public Business Finland, pour son appui à hauteur de 5,8 millions d'euros, dans le cadre de son programme de "Soutien pour la reprise et la résilience" (soutenu par l'UE).

Ce projet industriel devrait permettre à Mirka d'accélérer son développement. Cela, alors que le groupe finlandais réalise déjà un chiffre d'affaires de 392 millions d'euros en exportant 98 % de sa production dans plus d'une centaine de pays.

Vous devez activer le javacript et la gestion des cookies pour bénéficier de toutes les fonctionnalités.
Partager :

Sur le même sujet

cross-circle