S'abonner
Non classé

AMG mis à l'honneur sur 200 pages

Publié le 11 octobre 2012
Par Jean-Marc Felten
< 1 min de lecture
La marque AMG s'est créé une image si importante qu'elle méritait qu'un ouvrage lui soit consacré. ETAI et Michel Tona ont relevé le défi en 192 pages.
La marque AMG s'est créé une image si importante qu'elle méritait qu'un ouvrage lui soit consacré. ETAI et Michel Tona ont relevé le défi en 192 pages.
La marque AMG s'est créé une image si importante qu'elle méritait qu'un ouvrage lui soit consacré. ETAI et Michel Tona ont relevé le défi en 192 pages.

L'histoire d'AMG est un roman qui commence en 1967. Les trois initiales viennent du nom de deux ingénieurs de Mercedes, qui créent l'entreprise pour produire des dérivés sportifs de modèles de la marque à l'étoile. Intimement lié à la compétition et mettant en avant des modèles de tourisme à hautes performances, AMG a développé une image commerciale de luxe, confort et technologie. Ce préparateur constructeur est intégré au catalogue de Daimler Benz depuis les années 90, en complément de la marque Mercedes. Si AMG s'est illustré en "DTM", le championnat de tourisme allemand, avec les 300 SEL 6.3, les 190 E 16 soupapes ou les 300 E, la marque propose aujourd'hui près 22 modèles, tous exécutions sportives des modèles de série, avec des mécaniques surpuissantes, C55, E55 ou S63 avec des V8 et V12 comptant 422 à plus de 630 chevaux. L'avenir d'AMG passe par le grand tourisme et l'innovation éco-responsable, en assurant la production de la dernière supercar de Daimler, la SLS dont la dernière version et la première super-sportive tout électrique.

Edité par ETAI sous le titre "AMG, les Mercedes Hautes Performances", l'ouvrage compte 192 pages et 487 photos dans un format 240 x 290 mm.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle