S'abonner
Non classé

La pièce asiatique a de l'avenir

Publié le 9 février 2012
Par Clotilde Chenevoy
< 1 min de lecture
Devant la hausse de la part des véhicules asiatiques sur la route, TRW sort de nouveaux outils marketing afin de mettre en avant son offre de pièces.
Devant la hausse de la part des véhicules asiatiques sur la route, TRW sort de nouveaux outils marketing afin de mettre en avant son offre de pièces.
Devant la hausse de la part des véhicules asiatiques sur la route, TRW sort de nouveaux outils marketing afin de mettre en avant son offre de pièces.

Parmi le top 100 des modèles les plus vendus sur 2010, 25 véhicules sont de marques asiatiques. Le top 3 se compose des Nissan Qashqai (22e), Toyota Yaris (29e), et Suzuki Swift (46e). D'autres marques, comme Kia  ou encore Mitsubishi, affichent également de belles progressions dans leurs ventes. Enfin, autre chiffre révélateur cette poussée, le parc automobile français est composé à 10,2 % par des modèles de marques asiatiques.

Devant ce constat, les équipementiers concoctent des offres dédiées. On retiendra notamment l'offre Blue Print de febi Bilstein, ou encore le développement de NPS. Et maintenant, c'est TRW qui souhaite rappeler qu'il est présent en première monte, sur des modèles asiatiques. L'équipementier a notamment sorti un document présentant le stock type en freinage à posséder pour travailler cette famille. 

Les acteurs de la rechange indépendante peuvent donc obtenir les pièces pour ces véhicules, même pour des applications récentes. Par exemple, TRW commercialise les gammes de freinage pour la Hyundai ix35, la Kia Venga, ou encore le Nissan Juke.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle