S'abonner
Non classé

Le transport vertueux de demain, vu par MAN

Publié le 19 août 2013
Par Frédéric Richard
3 min de lecture
Le flux de transport et de circulation continue d’augmenter sur les routes européennes. Pour autant, les ressources énergétiques qui s’amenuisent partout dans le monde justifient une augmentation substantielle des coûts, qui va se poursuivre et même s’intensifier.
Le flux de transport et de circulation continue d’augmenter sur les routes européennes. Pour autant, les ressources énergétiques qui s’amenuisent partout dans le monde justifient une augmentation substantielle des coûts, qui va se poursuivre et même s’intensifier.
Le flux de transport et de circulation continue d’augmenter sur les routes européennes. Pour autant, les ressources énergétiques qui s’amenuisent partout dans le monde justifient une augmentation substantielle des coûts, qui va se poursuivre et même s’intensifier.

A ce titre, plusieurs constructeurs disposent désormais de programmes visant à réduire les coûts d’exploitation (TCO) de leurs clients transporteurs. Technologie de pointe, service après-vente, formation des chauffeurs, travail sur les propulsions du futur, tous les leviers sont utilisés pour se démarquer du concurrent et différencier son offre. L’arrivée imminente d’Euro 6 dans le poids lourd (janvier 2014) est l’occasion pour MAN de présenter l’ensemble des produits et services qui devraient lui permettre de se battre aux avant-postes en France et en Europe.

MAN a récemment présenté ses gammes de camions TGL, TGM, TGS et TGX, qui respectent la future norme antipollution Euro 6. Mais, en marge des produits, MAN exposait surtout de nombreux services à valeur ajoutée, tels que son programme MAN Solutions, pour une gestion plus efficace des parcs roulants. Le concept renferme une vaste palette de prestations, combinant les marques MAN Service, MAN Support, MAN Rental et MAN Finance, destinées à faciliter la vie des gestionnaires de parc.

MAN Solutions a pour mission de s’adapter précisément aux besoins de chaque client. Il s’agit, en quelque sorte, d’un conseiller qui optimise la structure des coûts d’un parc roulant et assure une fiabilité et une flexibilité maximales. Le client peut ainsi se concentrer entièrement sur son activité pure. Le constructeur allemand a notamment mis en place un nouveau système particulièrement avancé, nommé “MAN Telematics”, qui assiste le gestionnaire dans son activité de gestion de flotte et de logistique, dans le cadre de la meilleure utilisation des camions, rendant plus rentable le processus de transport. Un outil aux multiples fonctionnalités, disponible en quatre versions, selon les besoins des clients. L’objectif principal consiste tout d’abord à fournir des informations détaillées sur les critères qui influencent directement la consommation ou l’usure du véhicule. Le gestionnaire du parc visualise ainsi en temps réel, sur son écran de contrôle, les sur-régimes, les freinages trop brutaux, les temps d’utilisation, le niveau d’appui sur la pédale d’accélérateur… L’outil permet même d’établir une cartographie des conducteurs et de les comparer entre eux, lors d’un challenge par exemple. Bien entendu, MAN Telematics indique également la position exacte des différents véhicules. L’utilisateur sait donc à tout moment si les véhicules sont techniquement en bon état et si les chauffeurs les utilisent de manière efficace.

--------------
QUESTIONS À... Jean-Yves Kerbrat, directeur général de MAN Camions & Bus

Pourquoi l’éco-conduite devient-elle incontournable dans le poids lourd ?
L’éco-conduite, tout le monde y gagne. Un poids lourd consomme environ 30 litres aux 100 km, pour environ 120 000 km annuels. Après une formation à l’éco-conduite, un bon conducteur peut économiser jusqu’à 2,8 litres aux 100 km. Ce qui fait, à l’année, près de 3 400 litres gagnés. Si l’on multiplie ce chiffre par le nombre de tracteurs d’une grande flotte (plusieurs centaines de camions), on imagine l’impact financier et environnemental de la généralisation de l’éco-conduite.

Comment convaincre les clients de passer à des camions plus efficients ?
Aujourd’hui, malgré un prix d’achat plus élevé, notre nouvelle gamme Efficient Line reste à la portée de tous les transporteurs, en raison du poste carburant, qui représente pas moins de 5 à 10 % du compte d’exploitation d’un transporteur. Si on achète un véhicule 5 % plus cher, mais qu’il consomme 5 % de moins, on gagne 0,25 % sur le compte d’exploitation ! Et si le chauffeur parvient à baisser sa consommation de 10 % grâce à l’éco-conduite, c’est encore mieux ! L’Efficient Line est donc a priori un produit facile à vendre, car l’argument est tangible et mesurable. Mais malheureusement, souvent, certains transporteurs ont un raisonnement à court terme, et ne voient que le prix facial.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle