S'abonner
Non classé

"Les Autos du coeur" soutenue par l'AD

Publié le 12 décembre 2013
Par Axel Abadie
2 min de lecture
L'association s'est vue remettre un chèque de 50 000 euros de la part d'Autodistribution. En sus, le groupement mobilise son réseau pour aider à la réparation de véhicules.
Jacques et Martine Beaugé, Les Autos du coeur, Stéphane Antiglio et Jean-Baptiste Albouy, Autodistribution
Jacques et Martine Beaugé, Les Autos du coeur, Stéphane Antiglio et Jean-Baptiste Albouy, Autodistribution

Remise de chèque symbolique, dans les locaux d'Autodistribution, à Arcueil, près de Paris. Ce jeudi, le groupement, représenté par Stéphane Antiglio, président du directoire, a offert 50 000 euros à l'association "Les Autos du cœur", qui œuvre à la réparation de véhicules, à destination de ménages à faible revenu. Un coup de pouce accompagné de la mise à disposition des réseaux Garage AD et AD Expert. Sur la base du volontariat, les réparateurs proposeront en effet une intervention à moindre coût. A minima, cette remise s'élèvera à un taux de main d'œuvre de 40 euros HT par heure, et un prix de la pièce inférieur de 10%.

"Par essence, Autodistribution travaille à la mobilité des personnes. Et quand une personne n'a pas accès ou n'a pas les moyens d'être mobile, cela peut être discriminant. Nous sommes attachés à une mobilité qui perdure, en ce sens "Les Autos du cœur" porte un beau projet, qui nous a touchés. C'est vous, avant tout, qui avez rendu cela possible", a expliqué Stéphane Antiglio, s'adressant à Jacques et Martine Beaugé, fondateurs de l'association en 2005.

Avec un panier moyen de 1 250 euros par réparation, l'association met un point d'honneur à ne fournir que des véhicules en bon état, en termes de mécanique comme en carrosserie. "A 95%, les véhicules que nous récupérons proviennent des particuliers, notamment en cas de succession, confie Jacques Beaugé. Nos 70 bénévoles sur le terrain, par le bouche-à-oreilles, rencontrent des réparateurs qui se prêtent au jeu. Et les gens à qui nous remettons les clés sont profondément touchés."

De son côté, Jean-Baptiste Albouy, responsable des réseaux mécaniques, a ajouté qu'il s'agissait "d'une première pour Autodistribution. L'officialisation est faite ce jour, et nous pensons pouvoir réparer, dans ce cadre, jusqu'à 500 véhicules par an, grâce à l'ensemble de notre réseau." L'accueil de l'initiative est tout aussi positif chez les 9 présidents de région AD, relativisant la pratique : "Malgré une mauvaise image, parfois, due à quelques mauvais élèves, aider nos clients avec des remises qu'ils ne voient pas, on le fait tous les jours", a souligné Eric Valette, président du bureau des réparateurs AD.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle