S'abonner
Non classé

Les nouvelles normes d'émissions de NOx validées

Publié le 4 février 2016
Par Romain Baly
< 1 min de lecture
Alors que certains élus s'y opposaient fermement, les députés du Parlement européen ont finalement accepté l'assouplissement proposé des normes d'émissions de NOx.
Alors que certains élus s'y opposaient fermement, les députés du Parlement européen ont finalement accepté l'assouplissement proposé des normes d'émissions de NOx.

Il s'en est fallu de peu mais le Parlement européen a finalement refusé ce mercredi de censurer une décision de la Commission européen visant à assouplir les tests d'émissions de dioxyde d'azote (NOx). Par 323 voix contre et 317 voix contre (plus 61 abstentions), les députés européen ont donc choisi de ne pas donner suite à une initiative des élus écologistes, des groupes de gauche et de la commission de l'environnement du Parlement qui, considérant ce projet comme trop tolérant, avaient appelés à une nouvelle mouture.

Las, ces derniers n'ont donc pas obtenu gain de cause ce qui entérine du même coup l'instauration de tests en conditions réelles permettant aux nouveaux véhicules diesel de dépasser de 110% les limites d'émissions de NOx autorisées d'ici septembre 2017 puis de 50% pour tous les nouveaux modèles d'ici janvier 2020.

Dans un communiqué, le groupe de l'Alliance progressiste des Socialistes et Démocrates du Parlement européen estime que "un tel vote n'a aucun sens dans le contexte de notre condamnation sans ambiguïté de la fraude aux émissions de polluants par Volkswagen, et de la mise en place par le Parlement européen d'une commission d'enquête sur ce scandale sanitaire".

Selon les élus de ce groupe, "une majorité d'eurodéputés a préféré permettre aux automobiles de polluer toujours plus, certains parce que la proposition de la Commission comportait un élément positif – des tests d'émissions en condition réelles quand, jusqu'à maintenant, les tests en laboratoire permettaient bien des manipulations ; mais nombre d'entre eux n'ont-ils pas cédé aux sirènes du lobby automobile, au prix de la santé de leurs concitoyens?".

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle