S'abonner
Non classé

Niort se penche sur les contrats d’entretien

Publié le 23 juillet 2014
Par Clotilde Chenevoy
< 1 min de lecture
Après un test de trois ans avec un transporteur, le groupe travaille actuellement pour structurer son offre de contrat.
Sur le salon Niort, les prestations liées au PL ont bénéficié d’un éclairage tout particulier.
Sur le salon Niort, les prestations liées au PL ont bénéficié d’un éclairage tout particulier.

Niort Frères s’est lancé dans le contrat d’entretien kilométrique, au 1er km, pour tracteur routier un peu par hasard. Un transporteur situé à côté de l’entreprise a démarché le distributeur sur le sujet, car lui-même venait de fermer son atelier et il cherchait un prestataire pour l’entretien de sa flotte. Le groupe Niort a saisi l’opportunité, se donnant un an pour valider ce type de prestation, notamment financièrement. Il a mis en place une équipe de pilotage et a planché sur une grille tarifaire adaptée au plan d’entretien du véhicule. “Cette offre ne fut pas facile à déployer, explique Stéphane Blandin, directeur de l’activité PL. Par exemple, nous avons dû prendre en compte dans nos interventions la notion de garantie, et apprendre à gérer le sujet. Nos mécaniciens devaient suivre scrupuleusement le carnet d’entretien du constructeur, et ne pas aller au-delà.”

Trois années se sont écoulées depuis et le groupe estime disposer aujourd’hui d’assez de recul pour ouvrir cette prestation. L’objectif du responsable de l’activité PL consiste à marketer l’offre sur 2015, et surtout, à apprendre à vendre ce type de contrat chez les transporteurs de Mantes au Havre. Le projet devrait être pleinement opérationnel d’ici 2016. Le PL représente toujours un axe de progression pour le groupe Niort, qui a d’ailleurs acheté il y a un peu plus d’un an les établissements Berthelot, au Havre. Pour traiter les 1 500 OR mensuels, le groupe dispose de 5 ateliers avec 40 techniciens.

 

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle