S'abonner
Poids lourd

Autodistribution donne naissance à Premium Utilitaires

Publié le 20 novembre 2019
Par Romain Baly
2 min de lecture
Le groupement tricolore dévoile cette semaine à Solutrans son nouveau label dédié aux utilitaires. Une solution multimarque unique en son genre que devraient arborer une centaine d'AD Poids Lourds d'ici à la fin 2020.
Pour être labellisé, chaque atelier devra notamment dédier une baie aux VU.
Pour être labellisé, chaque atelier devra notamment dédier une baie aux VU.

Deux ans après avoir entamé une profonde refonte de son concept (réseau, logistique, formation, services), AD Poids Lourds touche au but avec une évolution majeure. Le premier réseau spécialisé indépendant de France avec 220 points de service (50 % de garages et 50 % d'ateliers appartenant à ses distributeurs) présente en effet cette semaine à Solutrans (Lyon) un nouveau label dédié aux véhicules utilitaires. Un projet que Guillaume Faurès directeur général des activités PL, avait dévoilé il y a tout juste un an lors du congrès de Malte.

Dénommé Premium Utilitaires, ce concept, testé ces derniers mois à Corbas et Saint-Malo sur deux sites pilotes, offrira à tous les adhérents une activité complémentaire à leur business traditionnel avec une clientèle difficile à capter. "C’était une demande de nos adhérents, explique le responsable. Aujourd’hui, on sait que le client VU se partage entre réseau automobile et industriel alors qu’il n’existe aucune offre multimarques". Ce dernier note d’ailleurs qu’entre 10 et 15 % de son activité se fait déjà sur cette cible avec une marge de croissance assez conséquente.

Être encore plus performant auprès des grands comptes

Des arguments suffisants pour convaincre le groupement de s'y lancer. Outre une dénomination propre, Premium Utilitaires bénéficiera d'une communication spécifique alors que tout le réseau sera peu à peu formé. Pour être labellisé, chaque atelier devra en outre être en mesure de dédier une baie à cette activité ainsi que du personnel et du matériel. Quant aux pièces, un véritable enjeu dans la mesure où cette activité est drivée par de la réparation sans rendez-vous, le schéma logistique Autodistribution apportera une réponse sur-mesure.

Guillaume Faurès y voit par ailleurs une bonne solution pour renforcer l'empreinte de son enseigne sur les grands comptes. Une cible où celle-ci est d'ores et déjà dynamique avec plus de 50 accords nationaux qui contribuent à hauteur de 20 % au CA de 350 millions d'euros. D'ici fin 2020, AD Poids Lourds ambitionne de labelliser une centaine d'ateliers. Si ce concept ne s'adresse actuellement qu'à l'entité PL, son développement auprès du réseau VL est envisagé.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle