S'abonner
Equipements

Magneti Marelli se (re)met à l'équipement de garage

Publié le 19 octobre 2022
Par Mohamed Aredjal
2 min de lecture
L'équipementier italien a attendu Equip Auto pour donner le coup d'envoi de la commercialisation de sa nouvelle gamme d'équipements d'ateliers. Magneti Marelli lance dans un premier temps ses deux stations de climatisation Alaska, avant l'arrivée en 2023 d'Oxhydro, sa solution de décalaminage.
Magneti Marelli Equip Auto
Alicia Dioton et Thomas Caron, respectivement, responsable marketing arketing France et country manager France de Magneti Marelli Parts & Services.

Douze ans après avoir arrêté la commercialisation en France de ses équipements d'atelier, Magneti Marelli repasse à l'offensive sur ce marché avec une nouvelle gamme dévoilée à l'occasion du salon Equip Auto. L'équipementier y a présenté plus précisément deux modèles de stations de recharge et d’entretien de climatisation. Baptisés Prime et Evo, les deux appareils sont déclinés en quatre versions, selon le type de gaz (R134a et HFO1234yf / R1234yf).

De dimensions compactes, les machines Alaska permettent de faire l’appoint du fluide frigorigène dans le circuit de climatisation ou de réaliser une vidange de la boucle simplement et sans fuite. Les stations sont également dotées d'une fonction "charge sécurisée" garantissant que le système de climatisation est correctement rempli, quelle que soit sa capacité et la température ambiante.

Ajoutons que les modèles Evo bénéficient de fonctionnalités avancées, telles que l'automatisation de certaines tâches ou encore une interface tactile guidant le technicien durant l’opération. Les stations Evo sont aussi munies d'une connexion Wi-Fi intégrée pour des mises à jour automatiques de la base de données et du logiciel.

De nouvelles solutions de décalaminage du moteur

Dès 2023, Magneti Marelli étoffera son catalogue d'équipements d'ateliers avec le lancement d'une nouvelle solution de dépollution moteur, Oxhydro. L'outil propose de réduire l’opacité des émissions et la consommation de carburant tout en favorisant une puissance accrue du moteur grâce à la technologie hydrogène HHO.

Le principe se veut simple : de l’oxyhydrogène généré par la machine est introduit dans le conduit d’admission du moteur. Mélangé à l’air aspiré, par un procédé chimique de pyrolyse, l’oxyhydrogène augmente la température dans la chambre de combustion. Ce qui élimine les résidus des têtes de piston, cylindres, nez d’injecteurs, soupapes, bougies d’allumage ou de préchauffage, etc. Et ce, sans chauffer les métaux puisque la chaleur se concentre dans les gaz d’échappement.

Cette chaleur ainsi que l’humidité engendrée par la combustion du gaz dans la chambre de combustion sont expulsées avec les gaz d’échappement. Lors de leur passage, ces derniers décalaminent la vanne EGR, le turbocompresseur, la sonde lambda, le pot catalytique et le FAP. Les pièces sensibles du moteur sont ainsi nettoyées en quelques minutes.

A lire aussi : Magneti Marelli déploie une gamme système thermique

Précisons que Magneti Marelli décline sa machine en deux modèles : l'Oxhydro et l'Oxhydro+. Cette dernière propose, en complément, un nettoyage des conduits d’admission à l’aide d’un détergent spécialement étudié pour la machine.

Une offre large d'outillages

Le catalogue de l'équipementier transalpin ne se limite pas à ces deux gammes d'équipements puisque de nombreux outillages seront également mis à la disposition des ateliers : chargeurs de batterie/boosters, aspirateurs d’huile/vidangeurs, générateurs d’ozone, éclairage d’atelier (lampes, torches et baladeuses professionnelles), etc. Avec l'électrification du parc roulant, la marque proposera notamment des coffrets d’outils de réparation spécifiques.

Pour accompagner cette nouvelle offre de produits, la filiale tricolore de Magneti Marelli renforcera son équipe avec le recrutement d'un collaborateur dédié. Des supports de formation dématérialisés seront également mis à la disposition des professionnels.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle