S'abonner
Distribution

ADI s'allie à Pronto pour fonder 1Parts

Publié le 17 septembre 2014
Par Clotilde Chenevoy
2 min de lecture
La nouvelle coentreprise de distributeurs de pièces auto rassemble, pour l'instant, l'Europe et le continent nord-américain, pour un CA global de près de 8 milliards d'euros.
La nouvelle coentreprise de distributeurs de pièces auto rassemble, pour l'instant, l'Europe et le continent nord-américain, pour un CA global de près de 8 milliards d'euros.
La nouvelle coentreprise de distributeurs de pièces auto rassemble, pour l'instant, l'Europe et le continent nord-américain, pour un CA global de près de 8 milliards d'euros.

Olivier Roux, président d'ADI, a ouvert la conférence de presse en annonçant dans un premier temps l'ouverture de nouveaux pays. Ainsi, ADI s'implante en Algérie avec l'appui d'AD Maroc et du distributeur DSM, et rouvre en Irlande avec la société J+S Automotive. Le premier marché se compose d'un parc de 5,5 millions de voitures, avec plus de 10000 réparateurs, tandis que le deuxième porte lui, sur 2,5 millions de véhicules. 

Dans un second temps, le président a évoqué la concentration du marché - citant ZF et TRW -, ou encore la contraction du pouvoir d'achat des automobilistes, pour en conclure que le contexte se prête à de nouvelles opportunités. "Bien que la gestion des affaires doit rester locale, avec une vision par pays, il se révèle important de disposer d'appui solide en amont ", a-t-il souligné. Ce raisonnement a donc conduit Autodistribution International à créer la coentreprise 1Parts avec le groupement nord-américain Pronto.

Ce dernier se trouve implanté aux Etats-Unis, au Canada, au Mexique et à Porto Rico, et réalise un CA global de 2,5 milliards de dollars (1,9 milliards d'euros). Ce groupement fédère 93 membres, comptant 750 filiales et plus de 1000 magasins indépendants. "Nous connaissons ADI car ils se sont affiliés à un distributeur américain il y a quelques années, explique Yvan Domingue, vice-président du Groupe Monaco, membre de Pronto, qui officiera au comité de direction de 1Parts. Ce nouveau projet porte sur le rapprochement de deux organisations. Nous n'attendons rien à court terme de cette opération, mais à moyen terme, cette association se révèlera porteuse. Il faut notamment laisser le temps à nos fournisseurs de s'organiser, car nous travaillons globalement avec les mêmes partenaires, mais les interlocuteurs se révèlent différents." 

Du côté de l'Autodistribution, Stéphane Antiglio, président du directoire de l'entité française, souligne également qu'il n'y a "pas de révolution immédiate avec ce rapprochement, les choses avanceront petits à petits", et qu'il y aura certainement "des renforcements avec nos partenaires fournisseurs et au niveau des services". Et d'insister : "il s'agit d'un groupement de distributeurs et non la mise en place d'une bureaucratie au plus haut niveau. Nos adhérents ont besoin que nous puissions les seconder et leur montrer les voies d'avenir. Cette opération représente une façon d'écrire l'avenir de notre profession et de la modernisation du métier."

Olivier Roux a d'ailleurs insisté lors de sa présentation sur les points communs de Pronto et ADI, rappelant aussi que cette coentreprise devrait compter prochainement de nouveaux membres. Le rendez-vous a été donné au salon de Las Vegas, qui se déroulera début novembre. 
 

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle