S'abonner
Equipementiers

Asysum s’attaque au marché du différentiel remanufacturé

Publié le 13 juin 2022
Par Florent Le Marquis
2 min de lecture
Le groupe espagnol Asysum propose désormais des différentiels remanufacturés, offrant ainsi une alternative au neuf et à l’occasion. Reconditionnées à Saragosse (Espagne), les pièces sont testées avant leur commercialisation.
L'offre Asysum est composée de différentiels, de transferts, de ponts avant et de ponts arrière. © Asysum
L'offre Asysum est composée de différentiels, de transferts, de ponts avant et de ponts arrière. © Asysum

Lors de l’annonce de ses probants résultats 2021, Asysum avait déjà dévoilé les prémices d’une de ses nouveautés majeures de 2022 : une gamme de différentiels rénovés et testés. C’est désormais plus que concret : le spécialiste espagnol de la pièce remanufacturée entend ainsi se différencier sur cette famille de produit en proposant de l’échange standard, ce qu’il est le seul à faire.

En effet, Asysum estime que le remplacement d’un différentiel usé par une pièce remanufacturée est une alternative "de qualité et fiable à un prix situé bien en dessous de celui d’une pièce d'origine". Une solution idoine, alors qu’une pièce neuve est plus chère et suscite souvent un délai plus long, et qu’une pièce d’occasion ne peut servir qu’à court terme, car le différentiel est une pièce d’usure. Après chaque remanufacturing, le rénovateur teste d'ailleurs ses pièces sur banc avant leur mise en vente.

Une pièce d’usure fortement sollicitée

Le groupe espagnol s’appuie sur son nouveau site de Saragosse pour proposer une gamme complète pour VL et VUL disponible à l’export depuis janvier 2022. Une offre composée non seulement de différentiels, mais aussi de transferts, de ponts avant et de ponts arrière.

A lire aussi : Comment Asysum veut séduire le marché français

Rappelons que le différentiel est fortement une pièce très sollicitée en rechange. Elle est en effet soumise à de fortes tractions, et reçoit donc beaucoup de couple, ce qui engendre des casses fréquentes. Pour rappel, trois types de différentiels existent : le différentiel de type Torsen, qui répartit la puissance du moteur de manière angulaire sur chaque essieu ; le différentiel de type Ferguson, composé d’un ensemble de disques intercalaires dans un boîtier étanche rempli d'un fluide, le tout reliant chaque roulement ; et le différentiel de type Haldex, en disques à bain d'huile qui relient l'arbre de transmission au groupe conique-différentiel.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle