S'abonner
Distribution

Autodistribution : les réseaux AD à l’assaut des flottes

Publié le 1 octobre 2018
Par Mohamed Aredjal
2 min de lecture
Les grands comptes sont dans la ligne de mire des réseaux AD. Dévoilé à Malte, lors du 3e congrès des enseignes du groupe Autodistribution, le plan "Préférence 2022" a fait des flottes une priorité stratégique. Et le groupement s’est donné les moyens de ses ambitions…
Eddy Albert et Yannick Savina, respectivement responsable des réseaux mécaniques automobiles et directeur marketing d’Autodistribution.
Eddy Albert et Yannick Savina, respectivement responsable des réseaux mécaniques automobiles et directeur marketing d’Autodistribution.

 

"Nous devons nous affirmer sur ce marché." Les propos d’Eddy Albert, responsable des réseaux mécaniques d’Autodistribution, ont le mérite d’être clairs : pas question pour le groupement et ses adhérents de rater le virage de la LLD. Alors que la location représente une part toujours plus importante des ventes de véhicules neufs dans l’Hexagone, en particulier à entreprises, le réseau AD a annoncé le déploiement, dès le premier semestre 2019, d’une offre LLD pour les flottes des TPE et PME.

Les conditions tarifaires proposées pour cette offre (pièces, main d’œuvre et service) seront identiques pour tous les adhérents de l’enseigne, de même que le cahier des charges et les procédures liés au dispositif. "Aujourd’hui, un véhicule neuf sur deux est vendu en LLD. Le réseau AD dispose des compétences et des moyens nécessaires pour se positionner sur ce marché", ajoute Eddy Albert.

Un nouveau DMS pour piloter l'activité B2B

En prenant position sur ce marché, Autodistribution entend à la fois apporter un nouveau relais de croissance à ses réparateurs tout en leur assurant un flux de véhicules supplémentaire à l’atelier. Fort d’un maillage de plus de 1300 sites (241 garages AD, 1104 AD Expert), le réseau veut en effet conquérir le marché de l’entretien des flottes, chasse gardée des constructeurs et des pneumaticiens.

Pour conquérir cette clientèle exigeante, le groupement s’est engagé depuis quelques mois dans un processus de professionnalisation qui doit garantir une homogénéité de ses services sur le territoire. Première étape : l’outil de gestion. Autodistribution s’est rapproché de Fiducial Informatique pour développer un DMS spécifique : AD-MS 360. Déployée officiellement lors du congrès de Malte, la solution propose, parmi ses multiples fonctionnalités, l’intégration automatiquement les conditions tarifaires appliquées à chaque accord-cadre national ainsi que les promotions nationales du réseau.

Portail et dongle pour les professionnels

En parallèle, le réseau AD va enrichir ses services destinés aux professionnels. Le site ad.fr va notamment s’enrichir d’un portail spécifique dédié aux clients B2B sur lequel les accords locaux et nationaux pour l’entretien mécanique seront paramétrés. De cette manière, les gestionnaires de flottes, où qu’ils soient en France, pourront réserver leur prestation en quelques clics, suivre l’avancement de leur dossier et bénéficier d’une facturation centralisée.

Ce portail sera interfacé avec AD-MS 360 et avec le boîtier AD Connect Auto, qui va bénéficier d’une déclinaison pour les flottes. "La combinaison de ces nouveaux outils facilitera et optimisera le pilotage de ces clients spécifiques pour les réparateurs. Les développements liés à ce dispositif débuteront au deuxième semestre 2019", précise Yannick Savina, directeur marketing d’Autodistribution.

Fort de ces atouts, le réseau au triangle rouge a déjà séduit le loueur Arval avec lequel il mènera un pilote autour d’une offre de maintenance ces prochaines semaines. Un essai que le groupement espère rapidement transformer. "A nous de gagner la confiance de ce partenaire", conclut Eddy Albert.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle