S'abonner
Distribution

Back2car à l’assaut des particuliers

Publié le 10 décembre 2021
Par Mohamed Aredjal
3 min de lecture
Quatre ans après le lancement de sa marque de pièces de réemploi, Alliance Automotive diversifie ses activités et s’attaque au marché B2C. Le groupement met en ligne à cette fin une version grand public de son portail back2car.fr.
Tous les produits Back2car sont déjà démontés, contrôlés, référencés et en stock, prêts à être expédiés. © Back2car
Tous les produits Back2car sont déjà démontés, contrôlés, référencés et en stock, prêts à être expédiés. © Back2car

Annoncée en début d’année, l’arrivée de la marque Back2car sur le marché B2C se confirme. Depuis le 10 décembre 2021, tous les automobilistes ont en effet accès à la gamme de pièces de réemploi (PRE) du groupe Alliance Automotive depuis le portail back2car.fr, où ils bénéficient d’une interface spécifique.

Les clients peuvent y retrouver l’offre de pièces des six centres VHU Préférence Recyclage (Genève Occasion à Niort, Yvelines Recuper à Limay, Dupas à Nemours, Axiomauto à Amiens, SEVP à Saint-Quentin et à Laon) du groupement. Chaque produit y est présenté dans le détail, avec une ou plusieurs photos et des informations sur son véhicule d’origine. Une fois leur PRE choisie, les automobilistes se verront proposer plusieurs options de livraison.

Générer du trafic dans les ateliers d’Alliance Automotive

En accédant à back2car.fr, une fenêtre s’affiche pour demander le profil de l’internaute : professionnel ou particulier. Distributeurs et réparateurs retrouveront l’interface qu’ils connaissent, pas de changement notable pour eux.

En accédant à back2car.fr, une fenêtre s’affiche pour demander le profil de l’internaute : professionnel ou particulier. Distributeurs et réparateurs retrouveront l’interface qu’ils connaissent, pas de changement notable pour eux. © Back2car

Pour limiter le risque d’erreur, tout en garantissant un accompagnement par un professionnel, un service "Click & Repair" leur permettra d’envoyer le colis dans l’un des 2 345 réparateurs du groupe AAG (Top Garage, Précisium, etc.) de leur choix. Le site indique, en outre, le tarif moyen constaté pour le montage, selon la typologie de pièces. Les clients sont ensuite invités à contacter le professionnel pour prendre un rendez-vous pour la pose.

"C’est un service qui nous permettra d’accompagner nos clients tout en apportant du trafic dans nos garages, explique Luc Fournier, directeur technique de la business unit Préférence Recyclage. Tous nos réparateurs seront progressivement inscrits sur la plateforme mais ils pourront demander à en être retirés s’ils le souhaitent."

Autre service proposé par back2car.fr : le "Click & Collect". Les clients peuvent ainsi se faire livrer leur colis chez un des 1 200 distributeurs AAG. Enfin, le site propose aussi une livraison à domicile, sous 48 à 72h en express via Chronopost ou par messagerie. Les frais de livraison sont alors ajustés en fonction de la typologie de pièce.

Back2car en plein essor

La commercialisation des produits Back2car auprès des particuliers représente une étape à la fois attendue et stratégique pour la marque. En effet, selon Luc Fournier, les particuliers représentent environ 50 % de la clientèle des centres VHU. Il était donc indispensable pour Alliance Automotive d’adresser ce segment de marché.

D’autant que le concept Préférence Recyclage est aujourd’hui parfaitement rôdé. Cinq ans après le rachat de son premier centre de recyclage automobile, Genève Occasion, le groupement a travaillé sur la mise en place de process industriels dans ses 6 plateformes Préférence Recyclage. De quoi lui permettre d’augmenter significativement (+256 %) la collecte de pièces issues ses centres VHU. "Nous visons un objectif de 600 000 euros de chiffre d’affaires en 2022 auprès des particuliers. Et nous espérons doubler ce volume dans les 4 ans", ajoute Luc Fournier.

Fort de cette modèle éprouvé, AAG entend désormais passer à la vitesse supérieure avec Back2car. Outre son arrivée sur le marché B2C, la marque devrait bientôt renforcer son maillage de centres VHU, en particulier dans le Sud. En effet, plusieurs acquisitions sont en cours de négociation et pourraient être officialisées début 2022.

Oust ! se déploie

Back2car lance un nouveau service de reprise de véhicules hors d’usage en ligne. © Back2car

Back2car lance un nouveau service de reprise de véhicules hors d’usage en ligne. © Back2car

Parallèlement au lancement de son nouveau site web, Back2car a également élargi l’accès à son service de récupération d’épaves, baptisé "Oust !". Pour mémoire, cette prestation avait vu le jour en 2020, pour aider les réparateurs du groupement à bénéficier du dispositif de prime à la conversion élargi mis en place en juin 2020 par le gouvernement.

Ce service est désormais définitivement installé dans l’offre Back2car, via son portail. L’automobiliste souhaitant mettre au rebut son VHU peut s'y rendre pour compléter un formulaire concernant son véhicule. Un conseiller se charge ensuite de le recontacter pour lui faire une proposition de rachat pouvant s’élever à 500 euros pour les modèles les plus recherchés. Si l’offre est acceptée, les centres VHU procèdent ensuite à l’enlèvement de l’épave, à son recyclage et s’occupent de toutes les formalités administratives. Précisons qu’Oust ! est également disponible pour l’ensemble des professionnels de la réparation.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle