S'abonner
Distribution

Caréco repart de l'avant avec Jean-Luc Molins

Publié le 8 juillet 2020
Par Elodie Fereyre
2 min de lecture
Pour impulser un nouvel élan à Caréco, Jean-Luc Molins, dirigeant de trois centres VHU dans la région de Lille, prend les rênes du réseau. Le dirigeant a déjà engagé plusieurs projets de développement dont la mise en ligne d'un nouveau site e-commerce.
Jean-Luc Molins prend la tête du réseau Caréco en France.
Jean-Luc Molins prend la tête du réseau Caréco en France.

Le réseau spécialiste de la pièce de réemploi change de direction. Jean-Luc Molins, dirigeant de trois centres Caréco dans la région de Lille (59), vient d’être nommé à sa tête. Il remplace l’actuel directeur général, Cédric Theins, en poste depuis 2018.

De quoi donner au réseau national, qui emploie 1 300 collaborateurs et traite chaque année plus de 150 000 VHU, un nouvel élan. "En comité de direction, nous avons pris la décision de nommer une nouvelle direction afin de redynamiser le réseau. Nous avons décidé de placer un actionnaire à sa tête pour gagner en réactivité, grâce à l’expérience terrain", commente Jean-Luc Molins.

Un nouveau site e-commerce pour Caréco

Avec une équipe encadrante renouvelée (conseil d’administration et Codir), le nouveau directeur général affiche d’ores et déjà ses ambitions. "Nous souhaitons redynamiser Caréco, et cela passe par un nouveau site e-commerce B2B révolutionnaire qui devrait sortir d’ici la fin de l’année", annonce-t-il. Ainsi, une toute nouvelle plateforme va remplacer le site MyCarecoPro.com, qui avait déjà fait peau neuve en 2019.

Même s’il reste prudent, car la crise sanitaire a bien évidemment impacté l’activité des centres, Jean-Luc Molins confirme aussi sa volonté d’étendre le maillage de Caréco. "Nous allons déployer de nouveaux panneaux d'ici 2021 pour être plus présent sur le territoire", confirme le directeur du réseau qui compte aujourd’hui 60 centres. Deux pistes sont privilégiées : le recrutement de centres VHU indépendants ou affiliés à une autre enseigne ainsi que la création de sites ex nihilo.

En parallèle, Caréco poursuit la modernisation de son réseau. L'an dernier, le site francilien de Bobigny, inauguré en 2016, a ainsi été déménagé à Saint-Witz, dans le Val d'Oise, pour occuper une surface plus importante (superficie totale de 25 000 m²). Le centre y a notamment accueilli une nouvelle unité automatisée facilitant le transport des VHU sur la chaîne de déconstruction.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle