S'abonner
Equipementiers

Continental VDO Contisys Check : Efficacité rentable

Publié le 19 avril 2012
Par Jean-Marc Felten
3 min de lecture
La notoriété de Continental n’est pas contestée par les professionnels, souvent accolée à une autre marque ou à une image. C’est le cas du pneumatique, des systèmes de freinage ATE, de l’injection Diesel ou du multimédia embarqué VDO. Pour parer aux défaillances de ces technologies, une solution de diagnostic est proposée depuis de longues années, peu diffusée en France. Elle prend aujourd’hui un nouveau départ avec l’arrivée du Contisys Check.
La notoriété de Continental n’est pas contestée par les professionnels, souvent accolée à une autre marque ou à une image. C’est le cas du pneumatique, des systèmes de freinage ATE, de l’injection Diesel ou du multimédia embarqué VDO. Pour parer aux défaillances de ces technologies, une solution de diagnostic est proposée depuis de longues années, peu diffusée en France. Elle prend aujourd’hui un nouveau départ avec l’arrivée du Contisys Check.
La notoriété de Continental n’est pas contestée par les professionnels, souvent accolée à une autre marque ou à une image. C’est le cas du pneumatique, des systèmes de freinage ATE, de l’injection Diesel ou du multimédia embarqué VDO. Pour parer aux défaillances de ces technologies, une solution de diagnostic est proposée depuis de longues années, peu diffusée en France. Elle prend aujourd’hui un nouveau départ avec l’arrivée du Contisys Check.

L’objectif de cet équipement est bien sûr de répondre aux recherches d’incidents et à l’entretien des équipements de freinage, de moteur et, c’est nouveau, des TPMS (Tire Pressure Monitoring System), les équipements de surveillance de pression des pneumatiques que Continental fournit aux constructeurs et qui seront obligatoires dès la fin 2012. Pour prétendre à sa place sur le marché, le Contisys Check est capable d’intervenir sur la plupart des systèmes et des marques d’équipementiers présents sur le marché européen.

Prise en main

S’il ne se veut pas appareil de diagnostic complet, le Contisys Check dans la version TPMS que nous essayons ne se veut pas non plus ostentatoire. Le boîtier dans lequel il est rangé est de taille compacte, et c’est agréable pour le garder à portée de main. Le module d’activation des valves de pneumatiques caractérisant la version TPMS intègre une batterie, qui le rend autonome. On a donc dans ce cas un chargeur externe style chargeur de téléphone, ce qui n’est pas idéal. On lui préférerait une station d’accueil. Dès qu’il est connecté à la prise diagnostic, le Contisys Check s’alimente sur le réseau du véhicule. Le coffret comporte également le raccord 16 broches E-OBD, un CD de documentation et une brochure simplifiée de mise en route.

Utilisation

Bien que le Contisys Check TPMS dispose d’une batterie intégrée et d’un bouton de mise en marche, comme pour la version de base, il se met en marche dès qu’il est connecté sur la prise E-OBD. L’écran affiche 4 lignes d’informations, de 20 caractères environ. On ne peut donc pas afficher de courbe ou de dessin, mais uniquement des informations écrites ou chiffrées. Un paramétrage vise d’ailleurs à optimiser les informations transmises, et on préférera le mode “texte normal” plutôt que “abréviations” qui nécessite un lexique ou une grande habitude d’utilisation pour décoder l’affichage. L’accès au paramétrage se fait par l’onglet “menu utilisateur”.

On peut alors partir à la découverte de l’appareil et des fonctionnalités proposées. Pour chaque validation d’un choix de fonction, on accède au menu véhicule, qui oriente vers la marque, modèle et version. La navigation se fait à l’aide de 7 boutons répartis de chaque côté de l’écran. On peut ainsi se déplacer dans les menus (4 flèches), valider le choix ou effectuer un retour en arrière, enfin accéder à une information complémentaire. Dans chaque page du menu, les lignes sont numérotées et passent en défilement continu. Il est ainsi facile de se repérer dans l’évolution des recherches. Il n’y a pas de passerelles d’une recherche de code panne à l’activation d’un actuateur ou à l’affichage des paramètres, mais le nombre de pages à ouvrir est restreint et le retour dans l’arborescence est simple.

Bila­­n

Cet équipement peut être qualifié de “basique”, mais il apporte un réel service dans sa rapidité fonctionnelle. Les informations sont faciles à atteindre et clairement affichées. La fonction de contrôle et de paramétrage des valves instrumentées est un vrai plus pour l’avenir, les opérations sur les pneumatiques devant rapidement nécessiter cet équipement. Si le Contisys n’est pas un réel appareil dédié au diagnostic, il est indispensable pour l’entretien et peut aider à une première recherche. Le tarif est très compétitif et ce n’est pas son moindre atout.

----------------
Fiche d’identité

Fabricant
Continental VDO
Marque
VDO
Pays d’origine
Grande-Bretagne
Distribution France
Continental Automotive Trading France SAS
www.contisys-diag.com
www.vdo.fr
Fiche technique
Lecteur E-OBD
Fonctionnalité d’entretien électronique pour :
ABS incluant SBC Mercedes
Airbags et prétensionneurs SRS
Climatisation
Frein de parking électrique
Codage des injecteurs Diesel
Initialisation des témoins d’entretien
Capteur d’angle de braquage
Système de capteur de pression des pneus (TPMS)
Transmissions (ASG, DSG)
Lecture des codes défauts, paramètres et codages
Caractéristiques physiques
Tension : de 8.0 volts à 16.0 volts
Intensité de fonctionnement : 750 mA max
Affichage : écran LCD LED rétroéclairées
4 lignes, 20 caractères
Température de fonctionnement : de 0 à 50 °C
Branchement PC : USB
Tarifs (HT)
Contisys Check (base) : 770 euros
Contisys Check TPMS : 1 070 euros
Abonnement mises à jour par an : 150 euros

----------
L’avis du pro

Agréable dès sa prise en main, le Contisys est très rapidement utilisable à plein rendement. C’est également sa simplicité qui fixe rapidement des limites à son usage. Le Contisys ne propose pas énormément d’informations et on l’utilisera peu pour du diagnostic. Par contre, pour l’entretien du freinage, le paramétrage de directions électriques ou l’effacement de codes défaut, il est très à son aise, rapide et fiable. Tous les véhicules ne sont pas traités sur toutes les applications, à commencer par le TPMS, qui bien sûr n’est pas encore monté sur tous les véhicules, c’est donc une impossibilité fonctionnelle. Nous reprocherons la surface de l’écran dont la présentation est flatteuse, mais qui risque d’être rapidement rayée dans l’atelier. Les boutons sont également d’un contact peu agréable. Enfin, la batterie de la version TPMS semble limitée en autonomie. Une base de recharge à placer dans le bureau de l’atelier serait bienvenue.

-----------
Notre avis

TOP
+++ Prix très compétitif
+++ Simplicité d’usage
++ Complété par un diag de TPMS autonome
++ Idéal pour de l’entretien
FLOP
-- Peu adapté au diagnostic
--Pas de hotline
- Simpliste et limité
- Couverture limitée
 

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle