S'abonner
Equipementiers

Magneti Marelli revient sur le devant de la scène

Publié le 15 octobre 2019
Par Mohamed Aredjal
2 min de lecture
Alors qu’il fête son centenaire cette année, l’équipementier italien veut passer de l’ombre à la lumière sur le marché de l’aftermarket. Désormais intégré au groupe Calsonic Kansei, Magneti Marelli signe donc un retour remarqué à Equip Auto.
Pour Thomas Caron, directeur après-vente France de Magneti Marelli, 2019 est une année clé pour l'équipementier italien.
Pour Thomas Caron, directeur après-vente France de Magneti Marelli, 2019 est une année clé pour l'équipementier italien.

 

"Nous sommes restés trop longtemps discrets." Thomas Caron, country manager France, le concède volontiers : Magneti Marelli s’était fait très silencieux ces dernières années sur le marché de la rechange. La faute à une histoire mouvementée entre l’équipementier italien et son ancienne maison-mère Fiat qui s’est terminée en octobre 2018, à la suite de sa cession à Calsonic Kansei.

Désormais intégrée au groupe nippon, avec lequel elle forme la nouvelle entité Marelli, la marque transalpine veut retrouver sa superbe, à l’aune de son 100e anniversaire. "2019 est une année clé dans l’histoire de Magneti Marelli. […] Le groupe auquel nous appartenons est le 9ème plus grand équipementier automobile indépendant au niveau mondial. En cette période d’évolution intense, il nous semblait important de revenir sur le salon français, à la rencontre des acteurs du marché. Ce sera l’occasion de clarifier les contours et la portée de ces changements récents", confirme Thomas Caron.

Magneti Marelli mise sur la pièce technique

Une nouvelle dynamique qui se concrétise par le développement de nouvelles offres de produits chez Magneti Marelli. Si la famille éclairage représente toujours une large part de son activité en France (60 % du CA), l’équipementier expose à Equip Auto ses deux dernières gammes : les vannes EGR (150 références) et les amortisseurs (1156 réf.). Le catalogue s’étoffe également avec de nouvelles extensions de lignes parmi lesquelles la famille bobines d’allumage qui s’enrichit de 100 références eQual. La marque italienne propose désormais 10 000 références reparties en 20 lignes de produits.

Et l’offre devrait continuer à s’élargir dans les prochaines années grâce aux synergies développées avec Calsonic Kansei, qui ne disposait pas jusqu’ici d’une offre aftermarket. En France, Magneti Marelli ne devrait toutefois pas s’attaquer aux PGV, privilégiant dans un premier temps toute la famille de produits techniques. "La pièce technique, c’est notre cœur de métier", insiste Thomas Caron. Quant au catalogue d’équipements d’ateliers, il ne sera pas proposé à court terme aux professionnels français, faute de support technique dédié.

A noter que le réseau de garage Checkstar, développé par Magneti Marelli dans de nombreux marchés étrangers (4 000 garages), ne devrait pas non plus signer son retour dans l’Hexagone. "Le marché français est déjà saturé d’enseignes et nous ne voyons pas d’intérêt, pour le moment, à relancer le déploiement de Checkstar sur le territoire", conclut le country manager.

 

 

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle