S'abonner
Constructeurs

EXCLU - Renault se dote d’une division IAM

Publié le 15 mai 2020
Par Mohamed Aredjal
2 min de lecture
Après avoir mené plusieurs initiatives sur le marché de la rechange indépendante, Renault passe à la vitesse supérieure avec une entité commerciale dédiée. Elle a été placée sous la responsabilité de Guy-Olivier Ducamp.
Guy-Olivier Ducamp est le directeur de la nouvelle business unit IAM de Renault.
Guy-Olivier Ducamp est le directeur de la nouvelle business unit IAM de Renault.

Quatre ans après PSA, Renault franchit un cap dans sa stratégie après-vente avec la création d’une entité commerciale dédiée à la rechange indépendante. Rattachée à la direction après-vente monde, cette nouvelle division sera présentée officiellement dans les prochains jours. Sa direction a été confiée à Guy-Olivier Ducamp, transfuge de Point S où il occupait depuis plus de quatre ans les fonctions de directeur de l’Europe de l’Ouest.

De Motrio à Exadis

La formation de cette business unit IAM au sein du groupe témoigne incontestablement des nouvelles ambitions du constructeur sur un segment de marché qu’il a déjà exploré à maintes reprises ces dernières années. Au-delà de sa gamme de pièces multimarque Motrio, créée en 1998, l’ex-Régie a multiplié récemment les incursions sur ce marché. Pour mémoire, Renault s’était illustré dès 2016 avec le rachat du distributeur indépendant italien PiVi Ricambi avant d’entrer dans le capital d’Exadis la même année. Le constructeur est d’ailleurs devenu, l’an dernier, propriétaire du réseau de plateformes avec le partenariat de son groupement de concessionnaires et du groupe Mobivia.

N’oublions pas que la marque au losange a, en outre, engagé au sein de son réseau de concessionnaires une refonte de l’outil logistique dédié à la commercialisation de ses pièces de rechange. A l’instar de PSA avec son réseau Distrigo, le groupe a en effet initié le déploiement de plateformes de distribution. La première a été inaugurée l’an dernier par le groupe Bodemer à Saint-Caradec (22).

Renault à la conquête de l’IAM

Si ces opérations semblaient jusqu’ici plus opportunistes que stratégiques, Renault veut aujourd'hui mieux coordonner ces différentes initiatives. Selon nos informations, cette division IAM aura pour mission de fédérer les orientations prises par le groupe sur ce segment de marché pour lui permettre d’y renforcer ses positions avec des ambitions mieux identifiées.

Pour parvenir à ses fins, le groupe pourra s’appuyer sur l’expertise de Guy-Olivier Ducamp qui a œuvré ces dernières années pour divers acteurs de l’aftermarket. Ce dernier a débuté sa carrière en 1995 chez BASF comme responsable des ventes pour le Sud de la France. En 1997, il rejoint le groupe Pirelli où il assume différentes fonctions. En 2004, il rejoint le siège du manufacturier à Milan et devient responsable du marketing truck pour l’Europe, puis patron des opérations pour le Maghreb et le Moyen-Orient. En 2005, il rallie Bridgestone pour prendre la direction générale de First Stop France. Après 7 ans à la tête du retail, le groupe japonais lui confie la direction Consumer pour le Sud de l’Europe. En 2014, le pure player du pneumatique 07ZR lui confie le poste de responsable du marché italien, poste qu’il occupera jusqu’en 2016.

 

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle