S'abonner
Equipementiers

Freudenberg parie sur les batteries lithium-ion

Publié le 7 février 2019
Par Mohamed Aredjal
< 1 min de lecture
Le groupe Freudenberg diversifie ses activités avec l’acquisition de Xalt Energy, spécialiste des technologies lithium-ion. L’équipementier allemand espère ainsi prendre part au virage industriel de l’électromobilité.
Le chiffre d’affaires annuel Xalt Energy est estimé entre 20 et 30 millions de dollars.
Le chiffre d’affaires annuel Xalt Energy est estimé entre 20 et 30 millions de dollars.

 

Freudenberg se lance dans la course au véhicule électrique. Le groupe allemand, spécialiste des systèmes d'étanchéité, a passé dans son giron Xalt Energy, fabricant de batteries au lithium-ion localisé à Midland, dans le Michigan (Etats-Unis).

Dans un communiqué, le fournisseur annonce avoir porté sa participation à 50,1 % dans la société américaine après avoir acquis 31 % de son capital en mars 2018. Les deux transactions se sont chiffrées à "plusieurs millions de dollars". Freudenberg a précisé qu’il finaliserait l’acquisition du capital de Xalt Energy au cours des prochaines années.

Fort de cette opération de croissance externe, l’équipementier allemand entend se positionner sur le marché de l’électromobilité, devenue stratégique pour l’industrie automobile. Il met ainsi la main sur les technologies lithium-ion développées par Xalt Energy pour les applications de stockage à hautes performances dans les secteurs de la logistique, du ferroviaire, du transport maritime, de l'industrie et de l'automobile.

Son rapprochement avec le groupe US lui ouvre, outre, les portes d’accords avec plusieurs constructeurs américains, par le biais du consortium américain United States Advanced Battery Consortium (USABC), qui compte les groupes Fiat Chrysler Automobiles, Ford et General Motors dans ses rangs.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle