S'abonner
Distribution

L’Agra élargit son conseil d’administration

Publié le 14 octobre 2020
Par Mohamed Aredjal
< 1 min de lecture
Pour assurer une meilleure représentativité du réseau dans son organigramme, l’Agra annonce la nomination de cinq adhérents supplémentaires à son conseil d’administration. Ce dernier comptera désormais 12 membres.
Présidé par André Brutinel, le nouveau conseil d’administration traduit la volonté de l’Agra de renforcer sa proximité avec l’ensemble de ses adhérents.
Présidé par André Brutinel, le nouveau conseil d’administration traduit la volonté de l’Agra de renforcer sa proximité avec l’ensemble de ses adhérents.

Après avoir musclé sa direction et renforcé ses équipes, l’Agra poursuit la structuration de ses instances et annonce l’élargissement de son conseil d’administration. Lors de sa dernière assemblée générale, tenue le 24 septembre, le groupement a en effet décidé d’élargir le conseil d’administration avec la nomination de cinq nouvelles membres : Valérie Lovato (Toulouse Pièces Auto/Atout Pièces Autos), Pierre Pinteau (Noyon Roulements Etanchéité), Rémi Nourigat (Pièces Automobiles Occitanes), Hervé Garrel (R2G Distribution / La Lyonnaise du Frein) et Emmanuel Cazenave (Auto Pièces Muret).

Comptant désormais 12 distributeurs, le conseil d’administration de l’Agra garantit ainsi une plus large représentativité du réseau grâce à une meilleure diversité des personnalités, des profils d’entreprises, et de leurs implantations. Précisons que ce conseil, qui sera présidé par André Brutinel, a pour mission de valider les grandes orientations stratégiques du groupement dans le cadre des échanges réguliers avec la direction de l’entreprise

"Cette collégialité est importante car ce conseil sera le représentant de l’intérêt de nos distributeurs. Je tiens d’ailleurs à rappeler que l’Agra est le seul groupement en France qui ne compte pas d’actionnaire majoritaire : le capital est détenu par tous nos distributeurs. C’est une véritable chance. Nous devons trouver la structure suffisamment flexible et performante pour maintenir notre rythme de croissance tout en reflétant la pluralité de nos adhérents. Et ce, sans tomber dans l’écueil d’une organisation trop lourde", souligne Yohann Allaman, directeur général de l’Agra.

 

Retrouvez dans le J2R n°107 d’octobre notre interview exclusive de Yohann Allaman, directeur général de l’Agra.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle