S'abonner
Distribution

Maxopièces fête ses cinq ans

Publié le 17 mai 2022
Par Mohamed Aredjal
2 min de lecture
Créée en 2017, la société Maxopièces s’apprête à souffler sa 5e bougie. Le 3 juin 2022, le distributeur LKQ-Van Heck Interpièces France organise une journée anniversaire au cours de laquelle il réunira, dans un esprit convivial, ses clients et fournisseurs.
Maxopièces vise un chiffre d’affaires d’environ 5 millions d’euros en 2022. ©Maxopièces
Maxopièces vise un chiffre d’affaires d’environ 5 millions d’euros en 2022. ©Maxopièces

Après trois ans d’absence, en raison de la crise sanitaire, Maxopièces va renouer avec sa traditionnelle foire de l’automobile. Organisé le 3 juin prochain, à Chauny (02), l’événement devrait attirer quelque 100 à 150 réparateurs ainsi que de nombreux fournisseurs au cours d’une journée qui s’annonce festive. En effet, à cette occasion, l’adhérent LKQ-Van Heck Interpièces France célébrera ses cinq ans.

"L’objectif, c’est avant tout de faire venir nos clients pour qu’ils passent une belle journée et rencontrent les gens avec lesquels ils échangent tout au long de l’année au téléphone, détaille Boris Hourcade, président de Maxopièces. Nous avons également prévu plusieurs offres promotionnelles avec nos différents fournisseurs, qui se poursuivront dans les prochaines semaines."

Les ambitions de Maxopièces

Après l’ouverture de son premier point de vente, le 6 juin 2017 à Chauny, le distributeur axonais n’a cessé de croître au fil des années. En septembre 2019, un deuxième site a vu le jour à Jaux (60), près de Compiègne, et un troisième en septembre 2021, à Hirson (02). Parallèlement à ce développement, Boris Hourcade s’est efforcé d’enrichir son catalogue : pièces mécaniques, pièces de carrosserie, pneumatiques, outillages de garages, etc. "Nous avons également un service de peinture et de para-peinture dédié", ajoute le président.

Cet essor a permis à la jeune société de doubler son chiffre d’affaires en moins de cinq ans, passant de 1,5 à 3,5 millions d’euros de chiffre d’affaires malgré la crise sanitaire. Pour 2022, Maxopièces entend bien passer à la vitesse supérieure en consolidant l’activité de ses trois sites. "Nous avons déjà enregistré 25 % de croissance sur les quatre premiers mois de l’année depuis 2021", souligne Boris Hourcade.

A lire aussi : Van Heck Interpièces France ouvre sa nouvelle plateforme parisienne

De bon augure pour l’adhérent LKQ-Van Heck Interpièces France qui compte bien s’appuyer également sur le Beem pour accélérer sa croissance. "Avec le Beem, l’idée est de mutualiser les achats, mais c’est surtout une aventure humaine plus que financière. Avec Antoine (Eudiff) et Mehmet (BAP), nous partageons la même philosophie et échangeons beaucoup sur les bonnes pratiques. Ensemble, nous avançons plus vite", conclut le dirigeant.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle