S'abonner
Equipementiers

NTN-SNR roule pour les anciennes

Publié le 2 juillet 2021
Par Nicolas Girault
< 1 min de lecture
Le fabricant de pièces pour moteur, châssis et transmission multiplie les produits dédiés à la restauration de véhicules anciens. NTN-SNR veut même conquérir d’importantes parts de marché sur ce segment particulier.
L'engouement croissant pour les véhicules de collection intéresse certains équipementiers. NTN-SNR est de ceux-là.
L'engouement croissant pour les véhicules de collection intéresse certains équipementiers. NTN-SNR est de ceux-là.

Lui-même centenaire, NTN-SNR mise sur la hausse du marché des véhicules anciens (évaluée à plus de 4 milliards d’euros par la FFVE en 2017), avec un catalogue bien fourni. Dans cette spécialité, l’équipementier franco-japonais vise même une croissance 10 à 15 % en 2022.

Une observation renforce cette ambition : l’an dernier, la marque a noté une augmentation de la demande de ses pièces multimarques et multinationales pour des véhicules emblématiques des années 1980-2000. En tête de ces demandes figurent des références pour BMW série 3, Mercedes 190, Peugeot 205, Renault R8 Gordini, etc.

Trois gammes pour youngtimers et oldtimers

Mais l’industriel ne s’arrête pas aux youngtimers et propose des pièces pour des modèles beaucoup plus anciens. Son catalogue dédié présente trois gammes : roue, suspension et distribution. La première comprend 130 kits en vente. Les plus anciens concernent les Volkswagen Coccinelle de 1947 et les Renault R4 de 1961. Mais ils recouvrent des modèles comme les Citroën Méhari, Fiat 500, Honda Accord, Toyota Celica, etc.

Sa gamme suspension compte 106 kits disponibles. Les plus anciens sont dédiés à l’Audi 50 de 1974, à la Lancia Delta de 1979 et à la Volkswagen Golf 1 de 1977. Mais elle comprend notamment aussi des références pour Subaru Impreza, Rover 45…

Enfin, sa gamme distribution comprend 256 kits, dont 56 avec pompe à eau et 39 kits d’accessoires. Parmi les pièces destinées Renault Supe 5, Lada Niva, etc. Les meilleures ventes concernent le Mitsubishi Pajero. Tandis que ses produits les plus anciens concernent la Fiat 1300-1500 de 1969… L’équipementier précise qu’il compte encore étoffer ces gammes réservées aux anciennes, à la fois en équilibrant ses différentes familles de produits et en les étendant à de nouveau modèles.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle