S'abonner
Constructeurs

PGA rachète Flauraud

Publié le 30 juin 2016
Par Frédéric Richard
< 1 min de lecture
Même si l'information avait déjà été évoquée à demi-mot, elle a de quoi surprendre aujourd'hui. Le groupe familial Clermontois Aurilis (Flauraud), vient d'être racheté par le plus gros groupe de distribution de VN en France, PGA Motors.
Flauraud appuie sa logistique sur sa plate-forme de 16 000 m2 à Clermont-Ferrand.
Flauraud appuie sa logistique sur sa plate-forme de 16 000 m2 à Clermont-Ferrand.

Les 2 entreprises viennent de signer la prise de participation majoritaire de PGA Motors dans le capital d’Aurilis Group. Pierre-Jean Flauraud, PDG d'Aurilis Group, créé par son grand père voilà plus de 80 ans et devenu un acteur majeur de la distribution de pièces auto et de services associés, parle "d'une véritable opportunité pour accélérer son développement en France de façon durable et l’aider à remporter les défis à venir de l’après-vente automobile".

Mais cette annonce reste étonnante, tant il est vrai que la troisième génération de la famille, en la personne de Thomas Flauraud, a pris les rênes de la structure avec enthousiasme il y a peu de temps. Une stupéfaction que Pierre-Jean Flauraud commente en ces termes: "mes enfants et moi avons considéré que s'adosser à un grand groupe présentait beaucoup d'avantages pour nos clients et salariés, dans un environnement de plus en plus concentré."

Thomas Flauraud était injoignable lors de la rédaction de ces lignes, il nous reste donc bien des inconnues dans l'équation, à savoir l'avenir du dirigeant d'une part, mais également les velléités de développement sur l'après-vente connectée, un sujet sur lequel l'entreprise clermontoise s'était fait l'un des porte-drapeaux. Enfin, comment ne pas corréler cette initiative de PGA Motors, avec la volonté affichée de PSA, qui souhaite désormais se rapprocher de la rechange indépendante multimarque.

Pour mémoire, Aurilis Group dispose de 21 magasins en France et exploite aussi une plate-forme logistique de 16 000 m². Le groupe dispose de deux filiales, en Espagne et en Italie, et réalise un chiffre d'affaires d'environ 100 millions d’euros en France.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle