S'abonner
Rechange

Renault Trucks lance Predict, son service de maintenance prédictive

Publié le 20 novembre 2019
Par Mohamed Aredjal
2 min de lecture
Le constructeur français révolutionne son après-vente avec Predict. Ce nouveau service de maintenance prédictive associe un plan de maintenance dynamique, un meilleur suivi de l’usure des pièces ainsi qu’une anticipation des dysfonctionnements éventuels du véhicule.
Avec Predict, Renault Trucks veut proposer une maintenance personnalisée et actualisée tout au long la vie du camion.
Avec Predict, Renault Trucks veut proposer une maintenance personnalisée et actualisée tout au long la vie du camion.

Un taux de disponibilité de ses camions de 98 % : c’est l’objectif que s’est fixé Renault Trucks avec Predict. Après deux ans d’essai en conditions d’exploitation réelle sur un parc de 2200 véhicules, le service de maintenance prédictive développé par la marque au losange a été lancée officiellement à Solutrans. Disponible via les contrats Start&Drive Performance et Start&Drive Excellence sur les Renault Trucks T et T Hight, Predict associe un plan de maintenance dynamique (PMS), un suivi du niveau des pièces d’usure ainsi qu’un service de prévention des immobilisations imprévues.

L’ensemble s’appuyant sur les ateliers agréés du constructeur ainsi qu’un nouveau réseau de 35 cellules de maintenance. Disséminées dans tout le territoire et comptant 80 personnes, ces équipes sont formées et labellisées sur l’ensemble des processus Predict.

Dans les faits, pour chaque véhicule neuf, le constructeur fournit un PMS adapté à l’usage (kilométrage, consommation du véhicules, heures moteur) ou au contrat de maintenance souscrit. Les informations remontées via la connectivité permettent de contrôler la différence entre l’usage réel et l’usage "déclaré". Le gestionnaire de maintenance, au sein de la cellule locale labellisée, peut ainsi préparer un dossier réunissant les opérations de maintenance à réaliser, les campagnes techniques en cours, les niveaux d’usure des composants et l’historique de réparation.

Déjà 550 contrats Predicts commercialisés

En parallèle, grâce à l’activité du service Predict, le camion peut émettre tous les trois jours des données sur l’état d’usure de ses cartouches de dessiccateur, les plaquettes de freins, les disques d’embrayage ou les batteries. "Ce n’est qu’un début. Cette offre est évolutive et s’étendra, à terme, à d’autres pièces", confirme Laurent Javey, directeur après-vente Renault Trucks France.

Selon le constructeur, ces données sont utilisées pour concevoir des graphes d’usure et proposer une projection théorique de "fin de vie" de ces composants. En cas d’usure anormale ou prématurée, le gestionnaire de maintenance peut alors contacter le client pour lui proposer une prise en charge, en l’associant à d’autres opération de maintenance à venir. Objectif : optimiser au maximum le temps d’immobilisation.

Ce n’est pas tout : Predict, c’est aussi un outil d’anticipation des éventuels dysfonctionnements du camion. Les algorithmes analysent en permanence les codes défaut transmis par le véhicule pour anticiper une panne avant même que les voyants du tableau de bord ne s’activent. Le client est alors prévenu pour organiser une intervention dans les meilleurs délais (en moins de deux heures).

Selon Renault Trucks, 550 contrats Predict ont déjà été signés depuis le début de l’année.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle