S'abonner
E-commerce

Renovatio s’étend à l’international

Publié le 18 mars 2022
Par Nicolas Girault
2 min de lecture
La plateforme spécialisée dans la distribution de pièces et services pour véhicules de collection annonce son déploiement dans plusieurs pays européens. Renovatio bénéficie du soutien d’eBay pour accélérer ce développement à l'étranger.
De gauche à droite, Benjamin Abitbol (Bakelit/Renovatio) et Francesco Faà di Bruno (eBay) sur le village des marques de leur groupe. Leur mise en scène sur le salon illustre à la fois leurs synergies de groupe et avec leurs partenaires équipementiers.
De gauche à droite, Benjamin Abitbol (Bakelit/Renovatio) et Francesco Faà di Bruno (eBay) sur le village des marques de leur groupe. Leur mise en scène sur le salon illustre à la fois leurs synergies de groupe et avec leurs partenaires équipementiers.

Pour sa nouvelle participation au salon Rétromobile, Renovatio a vu les choses en grand. Le spécialiste de la distribution de pièces pour véhicules de collection dispose d'un vaste village des marques, sur lequel les visiteurs peuvent découvrir les produits Lucas, Marchal (propriété de Renovatio) et Clas.

La place de marché Bakelit est également mise à l'honneur, matérialisant son partenariat privilégié avec quelques uns de ses 148 fournisseurs de pièces d’origine et de produits pour véhicules anciens. L'entreprise vise notamment à développer son groupement de distributeurs de pièces Pro Classic (qu'elle a lancé en marge de l'édition 2019 de Rétromobile), en l'ouvrant aux spécialistes de l’entretien et de la réparation.

Plus stratégiquement encore, la plateforme exploite au mieux l’appui d’eBay depuis que le géant du e-commerce est entré dans son capital. Entre les deux partenaires, de multiples synergies sont progressivement noués. Depuis six mois, Bakelit dispose ainsi d'un compte vendeur sur eBay.

En attendant l’eldorado

Mais ce n'est pas tout : via la plateforme internationale, Bakelit a démarré la vente de pièces en Italie et Allemagne. Le Benelux et le Royaume-Uni sont également dans le viseur. "La pièce automobile de collection ne connaît pas de frontières. Beaucoup de collectionneurs utilisent internet pour trouver à l’étranger les pièces dont ils ont besoin", souligne Benjamin Abitbol, cofondateur et PDG de Renovatio. De plus, le dirigeant précise que ce développement offre aussi des ouvertures en matière d’approvisionnement.

Par exemple, contrairement aux marchés nordiques, les pièces américaines sont rares en France – hors marques Mustang et Corvette. Bakelit compte donc ainsi répondre à ce manque… En attendant de franchir l’Atlantique pour s’attaquer à l’eldorado nord-américain, aux immenses volumes de véhicules anciens.

À lire aussiRenovatio veut accélérer son développement en 2022

"Sur eBay, Renovatio propose 80 000 des 750 000 références de son catalogue. Cela permet à Bakelit de s’ouvrir à la clientèle grand public. Tandis que pour eBay, cela permet de mettre en avant des produits qualitatifs, tout en générant du chiffre d’affaires", explique Francesco Faà di Bruno, responsable des pièces et accessoires auto et moto pour eBay France, Italie et Espagne.

Catalogue d’identification en vue

Autre chantier pour Renovatio : la préparation d'un catalogue répertoriant les modèles de véhicules anciens de 1940 à 1999. Le projet devrait voir le jour d’ici au début 2023. "Il permettra aux distributeurs et particuliers de trouver les pièces pour chaque modèle de véhicule", explique Benjamin Abitbol. En nouant des partenariats avec les différentes marques, l’équipe de Renovatio est déjà parvenue à identifier près de 26 000 véhicules. Là ou d’autres catalogues européens ont péniblement réussi à en rassembler 10 à 16 000 modèles.

Pour effectuer ce travail et mener à bien les autres développements, Renovatio a dû grossir ses rangs. Ainsi, la start-up née dans le giron de Nexus Automotive International, qui comptait six salariés en juin 2021, en emploie désormais dix. Elle compte attendre la quinzaine d’employés dans le courant de l’année. Cette dynamique lui a déjà permis de doubler son chiffre d’affaires en 2021, avec une clientèle constituée à 70 % de professionnels. Son élargissement plus important aux collectionneurs et à l’international lui laisse donc entrevoir encore de sérieuses perspectives de croissance.

À lire aussiBosch Classic Service resserre ses liens avec la FFVE

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle