S'abonner
Constructeurs

Réparation automobile : un coût en hausse de 4,7 % en 2018

Publié le 28 janvier 2019
Par Mohamed Aredjal
< 1 min de lecture
D’après la dernière étude de l'association SRA, le coût total de la réparation-collision a augmenté de 4,7 % l’an dernier. Cette hausse a été favorisée par les pièces de rechange dont les tarifs ont bondi sur la même période…
Ford et Mini ont enregistré les hausse de tarif de pièces les plus fortes en 2018.
Ford et Mini ont enregistré les hausse de tarif de pièces les plus fortes en 2018.

Après avoir augmenté de 2,9 % en 2017, le coût total de la réparation VP / VUL a de nouveau grimpé l’an dernier de 4,7 % selon le bilan annuel de l’association Sécurité et Réparation Automobiles (SRA). Une hausse sensible due en grande partie aux pièces de rechange dont le coût moyen a progressé de 6,4 %. La croissance a été, en revanche, plus mesurée pour les ingrédients peinture (+3,2 %) et de la main d’œuvre (2,5 %).

Au global, les pièces représentent 49,6 % du coût total de la réparation contre 39,7 % pour la main d’œuvre.

Dans le détail, les marques Ford et Mini ont pratiqué les augmentations de tarif de pièces les plus élevées au cours des douze derniers mois : + 7,64 %. Ce qui entraine une hausse du coût des pièces de 8,75 % pour la marque à l’ovale bleu et de 9,11 % pour la firme anglaise. Du côté de Renault, Peugeot et Citroën / DS, l’inflation a été moins importante avec des hausses respectives de 4,09 %, 4,6 % et  5,74 %.

Quant aux taux horaires de main d’œuvre, ils restent les plus chers à Paris (115,8) et en région Sud / Paca (116,4). C'est en Occitanie que l'augmentation observée est la plus forte (+ 3,5 %).

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle