S'abonner
Equipementiers

Valeo veut démocratiser l’hybride

Publié le 19 avril 2012
Par Frédéric Richard
< 1 min de lecture
L’équipementier français nous a ouvert les portes de son centre de Cergy Pontoise. L’occasion de nous confier ses pistes de développement pour démocratiser l’hybride.
L’équipementier français nous a ouvert les portes de son centre de Cergy Pontoise. L’occasion de nous confier ses pistes de développement pour démocratiser l’hybride.
L’équipementier français nous a ouvert les portes de son centre de Cergy Pontoise. L’occasion de nous confier ses pistes de développement pour démocratiser l’hybride.

La stratégie de Valeo s’appuie sur les nouvelles perspectives de l’alterno-démarreur, un système présenté il y a déjà huit ans, sur la Citroën C3 Start and Stop. Un véhicule full hybride, de type Toyota Prius, offre des réductions d’émissions de CO2 importantes, mais sa motorisation représente un système global complexe, qui entrave sa démocratisation.

Chez Valeo, on mise donc sur une philosophie différente. Les équipes ont choisi de s’attacher au rapport coût/performances des différents critères qui influent sur la consommation et les rejets de CO2. Ces réflexions aboutissent à une démocar 207 1,6 l THP hybride émettant 15 % de CO2 de moins que la version standard. Sous le capot, un alterno-démarreur de plus grande puissance et la batterie qui va avec, pour permettre non seulement la fonction Stop & Start, mais également pour autoriser le décollage voire de légers roulages en mode tout électrique.

Henri Trintignac, directeur du programme véhicule électrique chez Valeo, croit à “l’électrification” du moteur thermique, et affirme : “avec le programme Hybrid4All, nos systèmes permettront, certes, de moindres réductions de CO2, que nous compenserons néanmoins largement par le nombre de véhicules en circulation, car le système est très abordable et facilement duplicable sur tous les véhicules de nos clients”.
 

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle