S'abonner
E-commerce

Yakarouler diagnostique à domicile

Publié le 15 mars 2012
Par Clotilde Chenevoy
< 1 min de lecture
Le centre auto virtuel inaugure un nouveau service de diag à domicile en région parisienne, facturé 9 ou 39 euros. Après un premier tri par téléphone, un technicien se déplace sur le lieu de stationnement du véhicule pour établir l'origine de la panne, utilisant si besoin un outil de diag.
Le centre auto virtuel inaugure un nouveau service de diag à domicile en région parisienne, facturé 9 ou 39 euros. Après un premier tri par téléphone, un technicien se déplace sur le lieu de stationnement du véhicule pour établir l'origine de la panne, utilisant si besoin un outil de diag.
Le centre auto virtuel inaugure un nouveau service de diag à domicile en région parisienne, facturé 9 ou 39 euros. Après un premier tri par téléphone, un technicien se déplace sur le lieu de stationnement du véhicule pour établir l'origine de la panne, utilisant si besoin un outil de diag.

Après un test sur un mois, qui a abouti sur des résultats positifs, Yakarouler a décidé d'ouvrir officiellement son service de diagnostic de véhicules à distance. "Parmi les quelque 200 appels reçus, les cas se révèlent très divers, précise Karine Maier, responsable du service, et globalement, les pannes restent facilement identifiables pour notre technicien."

Concrètement, l'automobiliste appelle un numéro dédié. A partir de là, un opérateur commence d'ores et déjà le diagnostic en passant en revue une série de questions, pour faire un premier tri dans les appels, et identifier les pannes simples (etc, batterie à plat). Ensuite, un technicien se rend auprès du véhicule pour finaliser le diagnostic, dans un délai de 12 à 24 heures. S'il utilise un outil de diag, la facture passe de 9 à 39 euros. 

Il informe ensuite le client du problème et il peut également lui établir un devis pour les pièces, si le consommateur le souhaite. C'est d'ailleurs grâce aux achats générés suite à ces diagnostics que la société espère augmenter son chiffre d'affaires. En effet, le mécanicien est équipé d'un iPad pour commander, avec le client, sur le site de Yakarouler, et même trouver un centre de montage à proximité.

"Ce service permet de rassurer le client, précise la responsable. Même si nous l'orientons vers un concessionnaire, en cas de panne électronique, ou quand la pièce n'est pas disponible pour la rechange indépendante, il connaît la source du problème. Et si la panne n'a pas pu être identifiée, l'automobiliste ne devra rien payer.

Le service reste, pour l'instant, limité sur une grande partie de la région parisienne, et Yakarouler souhaiterait l'étendre à toute l'Ile-de-France à terme. Et pour les volumes, le centre auto virtuel ambitionne d'atteindre 2 à 3 rendez-vous par jour.  

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle