S'abonner
Pneumaticiens

First Stop dévoile sa nouvelle feuille de route

Publié le 21 avril 2022
Par Florent Le Marquis
2 min de lecture
Organisée du 25 au 27 mars, la 17e convention First Stop et Côté Route a été l’occasion pour le réseau de définir sa ligne de conduite. Outre le lancement d’un site de vente de pneus pour développer cette activité, l’accent sera mis sur les services à la clientèle.
La convention First Stop et Côté Route a pu se tenir en présentiel pour la première fois depuis 2019. © First Stop
La convention First Stop et Côté Route a pu se tenir en présentiel pour la première fois depuis 2019. © First Stop

Reportée en 2020, en digitale l’an dernier, la convention First Stop et Côté Route a repris ses droits en présentiel cette année, pour une 17e édition. Celle-ci s’est tenue à Evian (74), du 25 au 27 mars dernier, regroupant 270 personnes, comme en 2019. L’occasion pour les dirigeants du réseau de rappeler leurs ambitions : continuer de progresser sur le marché des professionnels, faire reconnaître son expertise et son offre grands comptes, mais aussi étendre son périmètre au niveau national avec 400 magasins.

Lancement d’une plateforme de vente de pneus

La feuille de route des trois prochaines années a été définie : se positionner comme un acteur majeur du commerce online et devenir un fournisseur de solutions de mobilité mixte. Accompagner les adhérents VL à se développer sur le VI fait partie des priorités de First Stop et Côté Route, via un programme complet de formation technique et commerciale pour suivre l’évolution du parc.

Le réseau souhaite aussi développer le VU et le pneumatique. Le lancement de la plateforme e-commerce firststop.fr a ainsi été officialisé : les clients pourront y acheter des pneus et prendre rendez-vous pour les faire monter en point de vente.

Attirer de nouveaux clients

Giovanni Lo Bianco, directeur général de First Stop et Côté Route, a vivement insisté sur l’importance du service à la clientèle, voulant toujours surprendre positivement le client et en attirer de nouveaux. La stratégie du réseau à ce sujet tourne autour de trois axes. D’abord, de nouveaux services comme le décalaminage et le bioéthanol, via l’installation de boitiers de conversion E85. Ensuite, des solutions annexes comme des services jockey, conciergerie et ateliers mobiles. Enfin, des offres pour véhicules électriques, entre formation et offres de bornes de recharge de moyenne et forte puissance là où la demande se fera le plus sentir.

Toujours dans cet objectif d’attirer des clients, First Stop a accru sa présence digitale. Laurent Champetier, directeur réseau adhérents, a expliqué vouloir accroître la visibilité des enseignes avec une prise de parole sur une grande radio nationale.

A lire aussi : First Stop gonfle encore ses rangs

Rodolphe Hamelin, directeur commercial, a de son côté souligné l’importance, dans la politique commerciale, des deux autres entités du groupe : l’apporteur d’affaires Eurofleet et ses 900 points de service, et le grossiste-revendeur Culture Pneus et ses neuf plateformes nationales.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle