S'abonner
Contrôle technique

Martine Houlière quitte Sécuritest

Publié le 25 avril 2017
Par Romain Baly
< 1 min de lecture
En poste depuis neuf ans, la présidente du réseau de contrôle technique quittera ses fonctions à l'automne prochain remplacée par Laurent Palmier.
En poste depuis neuf ans, la présidente du réseau de contrôle technique quittera ses fonctions à l'automne prochain remplacée par Laurent Palmier.
En poste depuis neuf ans, la présidente du réseau de contrôle technique quittera ses fonctions à l'automne prochain remplacée par Laurent Palmier.

Alors que le réseau a profité de ce début d'année 2017 pour organiser de multiples réunions régionales sur l'ensemble du territoire, Martine Houlière, sa présidente, a annoncé à cette occasion à tous ses affiliés son départ prochain. C'est ainsi une page de l'histoire de Sécuritest qui se tournera à l'automne avec le départ de celle qui évoluait dans la société depuis dix-sept ans et qui avait pris la relève, voilà neuf ans, de son fondateur, M. Boitard.

Seule femme à la tête d'un réseau de contrôle technique en France, Martine Houlière laissera ainsi l'image d'une dirigeante proche de ses collaborateurs et engagée dans la défense de son métier. "Mon plaisir a été avant tout de mettre en valeur la profession, explique-t-elle. Les contrôleurs exercent un métier noble qui n'est malheureusement pas apprécié des automobilistes et les gérants de centres sont malmenés par les autorités qui ne les reconnaissent pas en tant que chef d'entreprises".

Pour lui succéder, la maison mère de Sécuritest, le groupe SGS, a fait appel à Laurent Palmier. Directeur opérationnel et président d'ACO Sécurité, la société qui exploite les 59 centres détenus par SGS, ce dernier évolue depuis 2008 dans le groupe et prendra ses fonctions le 1er octobre prochain.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle