S'abonner
Nominations

Claude Cham retrouve la présidence de la Fiev

Publié le 15 mars 2019
Par Mohamed Aredjal
2 min de lecture
Le successeur de Jacques Mauge à la présidence de la Fiev est désormais connu. Et il s’agit de son prédécesseur Claude Cham, qui a été rappelé pour occuper ce poste jusqu’en 2021.
Claude Cham a été désigné pour terminer le mandat initié par Jacques Mauge à la présidence de la Fiev et du Sfepa.

 

Quatre ans après son départ de la Fiev, Claude Cham vient d’en retrouver les commandes. Lors d’un comité directeur du Sfepa tenu le 13 mars, le dirigeant a été nommé président du Sfepa et de la Fiev à compter du 1er avril prochain.

Cette nomination intervient dans le cadre de la procédure mise en place pour désigner le successeur de Jacques Mauge, qui a annoncé son départ de la fédération en décembre dernier. Pour mémoire, ce dernier ayant fait valoir ses droits à la retraite à compter du 31 mars prochain, il ne remplira alors plus les conditions statutaires d’appartenance à un adhérent lui permettant de demeurer président du Sfepa et de la Fiev.

Le mandat de Claude Cham prendra fin à la date prévue initialement pour l’expiration du mandat de Jacques Mauge, à savoir, au plus tard, le 30 juin 2021.

Claude Cham a débuté sa carrière chez Chrysler avant de prendre la direction générale d’une entreprise d’assistance aéroportuaire (Samor Sapser). En 1984, il entre chez Dunlop France dont il sera le PDG de 1987 à 2000. De 1990 à 2000, il sera par ailleurs administrateur de Sumitomo Rubber Europe. De 2000 à 2007, il exercera la fonction de vice-chairman de Goodyear Dunlop Tires Europe. De 1997 à 2016, il est administrateur de la société Magneto Wheels France, membre du Sfepa. En marge de ses activités dans l’automobile, Claude Cham a été PDG des sociétés Treca, Dunlopillo et Oniris.

Claude Cham a présidé le Sfepa et la Fiev de 2009 à 2015 et en est actuellement le président d’honneur. De 2000 à 2006, il a présidé la Société des ingénieurs de l’automobile (SIA) et en est, à ce jour, le président d’honneur. De 2008 à 2018, il a présidé l’Union routière de France (URF). Il en est toujours le président d’honneur. Il a également assuré la présidence de la Plateforme de la filière automobile (PFA) de 2009 à 2012, du Salon Equip Auto de 2009 à 2015 et a été vice-président du comité stratégique de la filière automobile de 2010 à 2014. Il est par ailleurs, depuis 2008, le PDG de PMH Conseil.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle