S'abonner
Services

Contrôle technique : le SNCTA rallie la FNA

Publié le 24 janvier 2022
Par Florent Le Marquis
< 1 min de lecture
La FNA se renforce avec l'arrivée dans ses rangs du Syndicat national du contrôle technique automobile (SNCTA). Les deux organisations professionnelles ont décidé de mutualiser leurs compétences pour mieux défendre les intérêts des centres de CT.
Un pôle du contrôle technique, mené avec le SNCTA, a vu le jour au sein du groupe FNA. © SGS
Un pôle du contrôle technique, mené avec le SNCTA, a vu le jour au sein du groupe FNA. © SGS

Alors que le contrôle technique fête ses 30 ans en 2022, la branche est en constante évolution, et aujourd’hui peut-être plus que jamais. C’est pour cette raison que la Fédération nationale de l'automobile (FNA) et le Syndicat national du contrôle technique automobile (SNCTA) ont décidé d'unir leurs forces.

"À l'aube de changements majeurs dans notre filière, nos deux organisations professionnelles ont décidé de nouer un partenariat durable, pour accompagner les gérants de centre de contrôle technique à faire face à leurs problématiques du quotidien de chefs d’entreprise, qu’ils soient ou non rattachés à un réseau", explique Bertrand Billaud, président de la branche contrôle technique à la FNA.

Des objectifs affichés

Un pôle du contrôle technique a ainsi vu le jour au sein du groupe FNA pour mutualiser les compétences et l’expertise de la fédération et du SNCTA. Avec plusieurs objectifs : faciliter le recrutement et la formation de nouveaux contrôleurs ; garantir aux exploitants de centres leur indépendance dans leur choix d’exercer ce métier partout en France ; créer du lien entre les centres à travers divers événements métier ; sensibiliser les automobilistes et l’après-vente sur le renforcement du contrôle pollution des véhicules.

Depuis 1987, le SNCTA a notamment pour but d’accompagner les chefs d’entreprises ne souhaitant pas se rattacher à un réseau. "Plusieurs actions ont été menées par le syndicat pour en assurer le maintien. La FNA partage avec le SNCTA des valeurs communes d’entreprenariat et d’indépendance de l’artisan, dans le respect de la réglementation du contrôle technique", conclut Roland Thevenoux, président du SNCTA.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle