S'abonner
Feda

Erratum J2R n°119 : Laurent Brutinel, président de l’Agra

Publié le 3 décembre 2021
Par Nicolas Girault
< 1 min de lecture
Dans le n°119 du J2R, une erreur s’est glissée dans l’article que nous avons consacré à Laurent Brutinel, dans la rubrique "Homme du mois". Ce dernier a été présenté à tort comme président de la Feda et membre du conseil d’administration de l’organisation professionnelle.
Laurent Brutinel, nouveau président de l'Agra.
Laurent Brutinel, nouveau président de l'Agra.

Dans la dernière édition de notre magazine, deux erreurs ont été commises dans notre rubrique "Homme du mois", consacrée à Laurent Brutinel. Ce dernier occupe bien les fonctions de président de l’Agra (depuis janvier 2021) et non de la Feda contrairement à ce qui a été annoncé dans l’article. C'est toujours Alain Landec qui occupe cette fonction.

Autre précision : Laurent Brutinel n’a pas encore succédé à son père – André Brutinel – au sein du conseil d’administration de la Fédération de la distribution automobile. En effet, ses membres y sont admis au titre intuitu personae, à titre personnel, et non au regard de leurs fonctions extérieures au syndicat.

Pour entrer au conseil d’administration de la Feda, un siège doit donc d’abord s’y libérer. Puis, un postulant doit y présenter sa candidature. Celle-ci doit ensuite être acceptée par le conseil d’administration, puis en assemblée générale. Concrètement, André Brutinel doit donc d’abord démissionner de sa fonction au sein de la Feda, avant que son fils (ou un autre candidat) postule à sa succession. A l’heure où nous écrivons ces lignes, André Brutinel fait donc toujours partie de cette instance. Nous vous prions d’accepter toutes nos excuses pour ces erreurs.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle