S'abonner
Services

France Auto Reman accélère son activité

Publié le 11 juillet 2022
Par Florent Le Marquis
< 1 min de lecture
Après avoir fêté son premier anniversaire, France Auto Reman va multiplier les initiatives pour promouvoir la pièce remanufacturée. L'organisation professionnelle prévoit notamment la création d'un label.
Le conseil d’administration de l’association a été reconduit à l'unanimité. © France Auto Reman
Le conseil d’administration de l’association a été reconduit à l'unanimité. © France Auto Reman

France Auto Reman vient de souffler sa première bougie. L’association, qui regroupe les remanufacturiers français de l’automobile et du poids lourd, a choisi l’ancienne usine de pneumatiques Bridgestone de Béthune (62) pour célébrer cet anniversaire. Un lieu qui n’a pas été choisi au hasard : ce site ambitionne de devenir le plus important site de pneus VL rechapés d’Europe.

Un objectif qui parle aux membres de France Auto Reman, désireux de faire de l’économie circulaire un sujet central pour tous les acteurs du secteur. Lors du salon Equip Auto 2022, l’association sera d’ailleurs partenaire fondateur du tout nouveau Village du Réemploi. A noter, par ailleurs, que Julien Dubois a été reconduit à la présidence de France Auto Reman.

Un label dans les prochains mois

Parmi ses prochain objectifs, l'organisation professionnelle annonce qu’elle définira, dans les prochains mois, un cadre exigeant de qualification des produits remanufacturés. Celui-ci prendra la forme d’un label, dans le but d’accompagner les acheteurs dans leur choix.

"Le Reman (ou remanufacturing) se définit par un processus industriel rigoureux qui consiste à régénérer la valeur intrinsèque d'un produit en fin de cycle en remplaçant, en rénovant ou en régénérant tout ou partie de ses composants. Le produit ainsi modifié présente une qualité (fonctionnalité et durabilité) et des performances fonctionnelles proches, égales, voire supérieures à celles du produit neuf", précise France Auto Reman.

A lire aussi : France Auto Reman, la nouvelle association des spécialistes du remanufacturing

L’association compte également multiplier ses actions pédagogiques à destination des réparateurs et du grand public pour démocratiser les pièces remanufacturées, des alternatives "écologiques et économiques". Elle poursuite : "Une pièce remanufacturée est en moyenne cinq fois moins vorace en énergie et en ressources naturelles que son équivalent neuf. Pour un prix inférieur de 30 à 60 % !"

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle