S'abonner
Services

Représentativité : CNPA, FNAA, Asav et FFC officiellement reconnus

Publié le 4 mai 2017
Par Mohamed Aredjal
2 min de lecture
Après plusieurs mois de négociations intersyndicales, la Direction générale du travail a mis un terme au suspense sur la représentativité des organisations patronales avec les résultats de sa première mesure nationale. Pour la branche des services automobiles, CNPA, FNAA, Asav et FFC ont tiré leur épingle du jeu.
Francis Bartholomé, président du CNPA, majoritaire dans la branche des services de l’automobile.
Francis Bartholomé, président du CNPA, majoritaire dans la branche des services de l’automobile.

C’est officiel : la Direction générale du travail a dévoilé ce 26 avril les résultats de la première mesure de l'audience pour la représentativité patronale. Dans la branche des services de l’automobile, quatre organisations professionnelles ont finalement été retenues : le CNPA, la FNAA, l'Asav et la FFC. Seule ces dernières ont franchi le seuil de 8% soit des entreprises adhérentes à toutes les organisations professionnelles d’employeurs candidates, soit des salariés employés par ces mêmes entreprises.

Rappelons que cette mesure de la Direction générale du travail s’inscrit dans le cadre de la réforme de la représentativité patronale issue de la loi du 5 mars 2014. Cette première mesure va déterminer les organisations professionnelles d’employeurs représentatives pour les quatre prochaines années. Au cours de cet audit, près de 420 000 adhésions d’entreprises employant plus de 12 millions de salariés ont été comptabilisées. Les services de l’automobile représentent la cinquième branche professionnelle de France.

 

Le CNPA remporte la bataille de la représentativité

 

Dans le détail, les résultats de cette mesure nationale font apparaître que 19 000 entreprises adhèrent aujourd’hui à un syndicat dans la branche des services de l'automobile. Parmi ces structures, 71,9% d’entre elles (soit 13 691 entreprises) ont rejoint les rangs du CNPA, seule organisation à franchir le seuil des 50% d'entreprises et de salariés, lui conférant ainsi un droit de veto sur les accords interprofessionnels.

A la deuxième place de ce classement figure la FNAA avec 2 767 sociétés adhérentes, soit un taux de représentativité de 14,5%. Regroupant le SNCTA, le SPP et l’Unidec, l’Asav fédère aujourd’hui 2 003 entreprises pour un taux de représentativité de 10,5%. La FFC ferme la marche avec 576 adhérents mais avec le nombre moyen de salariés par entreprise le plus important de la branche (69,4).

 

Résultats de l’audience sur la représentativité patronale :

  • CNPA : 13 689 (71,91%) 
  • FNAA : 2767 (14,54%)
  • ASAV : 2003 (10,52%)
  • FFC : 576 (3,03%)
Partager :

Sur le même sujet

cross-circle