S'abonner
Formation

Volkswagen France recrute des jeunes pour ses ateliers

Publié le 15 juin 2024
Par Nicolas Girault
2 min de lecture
La VGF Academy lance le recrutement de lycéens pour les former en alternance. Le centre de formation de Volkswagen France propose de leur enseigner trois métiers de la distribution et de l’après-vente, pour les insérer professionnellement dans son réseau.
Volkswagen Formation
La VGF Academy opère sur l'ensemble de la France, pour répondre aux besoins de l'ensemble du réseau Volkswagen. ©Volkswagen

La VGF Academy ouvre les inscriptions de ses alternants pour l’année 2024-2025. L’école de la filiale française du groupe Volkswagen propose trois formations aux élèves de 30 établissements sur l’ensemble du territoire national.

Le programme d’alternance proposé par le constructeur couvre les métiers de la vente automobile et de l’après-vente. Les candidats peuvent se former pour devenir conseiller client ou conseiller technique expert. Leurs diplômes de niveau Bac+2 sont reconnus par la convention collective des services de l'automobile et inscrits au répertoire national des certifications.

Formations rémunérées

Concrètement, les alternants vont suivre un rythme de trois semaines chez un distributeur ou un réparateur agréé et une semaine en école. Les jeunes sont employés au sein des réseaux des différentes marques du groupe. Ils peuvent ainsi apprendre leur métier chez l’un des 700 distributeurs et 800 réparateurs Volkswagen, Volkswagen Véhicules Utilitaires, Seat, Cupra, Skoda et Audi.

Dans ces entreprises, les alternants s’imprègnent de la réalité du terrain, tout en bénéficiant d’un enseignement théorique. Leur formation professionnelle dure de 9 à 14 mois, pendant lesquels ils sont rémunérés.

À lire aussi : REPORTAGE VIDEO – RTA, diversification réussie d'un concessionnaire

À noter que la VGF Academy a renforcé ses cursus avec des modules dédiés aux nouvelles technologies et mobilités. Elle s’engage aussi depuis plusieurs années à féminiser ses métiers. Les étudiantes sont ainsi encouragées à se tourner vers les filières techniques.

A lire aussi : Pénurie de main-d’œuvre : comment les réparateurs s’adaptent

Tous les élèves sont suivis pendant leur formation par un tuteur et un formateur référent. Ceux-ci assurent un accompagnement personnalisé tout au long de leur parcours. À la fin, tous sont assurés de trouver un emploi dans le groupe.

Chaque année, le constructeur forme 250 jeunes au sein de son réseau. Il répond ainsi à ses besoins dans un contexte de pénurie de main-d’œuvre dans les métiers de l’automobile.

Vous devez activer le javacript et la gestion des cookies pour bénéficier de toutes les fonctionnalités.
Partager :

Sur le même sujet

cross-circle