S'abonner
Non classé

Abus en réparation : avertissement sans frais

Publié le 21 juin 2012
Par Axel Abadie
< 1 min de lecture
Le site Allogarage.fr, suite à une étude menée auprès de plus de 23 000 automobilistes, a isolé les neufs principales critiques émises vis-à-vis des réparateurs.
Le site Allogarage.fr, suite à une étude menée auprès de plus de 23 000 automobilistes, a isolé les neufs principales critiques émises vis-à-vis des réparateurs.
Le site Allogarage.fr, suite à une étude menée auprès de plus de 23 000 automobilistes, a isolé les neufs principales critiques émises vis-à-vis des réparateurs.

Réparateurs, que vous reproche-t-on ? Le guide comparatif Allogarage.fr a mené une étude, entre septembre 2007 et avril 2012, auprès de 23 250 automobilistes. Le but étant de savoir quels sont les griefs les plus fréquents vis-à-vis de leur garagiste. Sur l'ensemble du panel, le site a retenu plus de 11 000 avis négatifs pour arriver aux conclusions suivantes.

Le principal reproche concerne, sans surprise, les tarifs excessifs. Qu'il s'agisse du tarif horaire de la main d'œuvre ou du coût des pièces détachés, les clients ne sont pas satisfaits.

Suit le montant facturé supérieur au prix annoncé. D'une dizaine d'euros à beaucoup plus, l'automobiliste n'apprécie pas découvrir une facture dont le montant dépasse celui du devis. Pour fermer le podium, une autre mauvaise surprise : les travaux supplémentaires non demandés. Attention, donc, aux réparations réalisées sans l'accord du client.

Et la liste des récriminations ne s'arrête pas là. Dans l'ordre, on compte les réparations interminables, un mauvais suivi, des pièces facturées mais non changées, une facturation abusive de "l'essai routier", des pièces abimées ou cassées, et même un refus de prise en charge.

Cette étude, comme un avertissement, somme les indélicats de soigner leurs pratiques.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle