S'abonner
Non classé

“L’EDI est comme nos produits, il permet d’économiser du temps et de l’argent”

Publié le 19 avril 2012
Par La Rédaction
3 min de lecture
Olivier Gourgues, responsable commercial Nissen France - Offrir sur le marché de l’après-vente la gamme la plus étendue possible d’éléments de refroidissement tout en réduisant les stocks, c’est ce que propose la marque danoise Nissens. Une stratégie qui passe par une technologie de pointe et une utilisation des outils EDI.
Olivier Gourgues, responsable commercial Nissen France
Olivier Gourgues, responsable commercial Nissen France

Que fabrique Nissens ?
Depuis 1921 nous nous efforçons de livrer les meilleurs composants de système de refroidissement : radiateurs moteur, intercoolers, radiateurs d’huile… Nous sommes l’un des principaux fabricants en Europe où notre gamme couvre plus de 90 % du parc, nous produisons plus d’un million d’unités chaque année. Notre offre est reconnue pour sa qualité et ses technologies avancées, comme le concept First Fit : toutes les petites pièces nécessaires sont fournies dans la boîte afin de gagner du temps lors de l’installation de notre produit. Plus besoin de tenter de les identifier ou de se les procurer. Et une gamme rationalisée, un seul radiateur First Fit de Nissens couvre plusieurs modèles d’automobiles. Là où un équipementier classique propose 3 ou 4 références nous en proposons une seule. Ceci permet aux distributeurs et réparateurs de disposer d’une large gamme pour répondre à leurs clients tout en réduisant leurs stocks. C’est un avantage important dans un marché aussi compétitif.

Votre mise en place récente des outils EDI du Golda s’inscrit-elle dans cette stratégie ?
L’EDI est comme nos produits, il permet d’économiser du temps et de l’argent. Les outils du Golda tiennent une place importante pour le dépannage comme pour la commande de stock, c’est pourquoi nous avons décidé de les mettre en place. Nous avons commencé par la publication de nos tarifs en ligne, avec les informations de poids, dimensions, articles de substitution. Le système Golda est rapide, souple et constitue un peu le support officiel de la profession, c’est un gage de confiance. Ensuite nous avons procédé au développement de TecCom qui correspondait à une forte demande de nos clients, principalement chez les adhérents Precisium, Gefa, Agra, Flauraud et chez Groupauto aussi. En fait nous avons depuis plus de cinq ans un webshop qui fonctionne très bien et permet d’effectuer des commandes en ligne, mais ces clients voulaient pouvoir se connecter directement sans quitter leur système informatique et sans avoir à taper une adresse web, l’outil Golda-TecCom était donc indispensable.

Comment voyez-vous votre développement ?
Notre cœur de métier est l’aftermarket, nos clients sont les distributeurs et les réparateurs de radiateurs. Nous ne cherchons pas à être présents sur les sites de vente aux particuliers ni à vendre directement aux garagistes. Notre adhésion au Golda s’inscrit dans notre volonté d’augmenter notre part de marché sur ce secteur. Aujourd’hui nous avons une excellente image en terme de qualité mais une image de spécialiste qui interviendrait essentiellement en dépannage. Nous avons pour ambition d’être reconnus comme un partenaire plus important. La gamme est là, le service aussi, nous ne proposons pas des produits “adaptables”, mais bien 100 % compatibles avec la solution d’origine, avec les hauts standards qualité. Nous avons, en plus, des solutions originales qui permettent des gains en termes de prix et de stockage. Les outils EDI vont nous servir à aller dans ce sens. De plus nous arrivons avec une gamme VL mais aussi avec une gamme PL importante et espérons de ce fait contribuer au développement du Golda vers ce secteur, je crois que c’est un de ses souhaits.
Nous sommes confiants, notre marché est amené à se développer. Les turbos sont de plus en plus importants, tous les diesels en sont maintenant équipés et de plus en plus de véhicules à essence en possèdent, l’intercooler, échangeur air-air, se multiplie donc, la demande se fait de plus en plus importante. En plus nous sommes sur des pièces dites “de choc”, cela permet à nos clients d’augmenter leur proposition auprès de la clientèle des carrossiers.
Nous comptons beaucoup sur les outils Golda pour nous aider dans notre développement, nous avons vu qu’ils étaient incontournables dans le marché de la distribution et de la réparation indépendantes.

Propos recueillis par Alain Marcel

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle