S'abonner
Non classé

Les peintures Dupont vendues à un fonds d'investissement !

Publié le 30 août 2012
Par Frédéric Richard
2 min de lecture
C'était une rumeur, c'est aujourd'hui officiel. Le groupe Dupont se sépare de son activité peinture pour se focaliser sur d'autres domaines jugés plus stratégiques.
C'était une rumeur, c'est aujourd'hui officiel. Le groupe Dupont se sépare de son activité peinture pour se focaliser sur d'autres domaines jugés plus stratégiques.
C'était une rumeur, c'est aujourd'hui officiel. Le groupe Dupont se sépare de son activité peinture pour se focaliser sur d'autres domaines jugés plus stratégiques.

Début décembre dernier, nous apprenions la potentielle mise en vente de Dupont Coatings, l'activité peinture du groupe éponyme. Un coup de tonnerre dans le paysage des "majors" de la peinture, sur fonds de résultats financiers décevants, et sur la volonté du groupe de réorienter sa stratégie vers d'autres activités. Interrogée sur le sujet, Ellen Kullman, la présidente du groupe DuPont, était alors restée évasive, sans toutefois démentir:  "Si certaines de nos unités n'atteignent pas leurs objectifs, nous envisagerons naturellement plusieurs alternatives et aucune d'entre elles n'est à exclure"... Et le groupe d'établir une feuille de route imposant à ses différentes unités une croissance de 7 % en termes de ventes et une marge de 12 %. Mais cela n'aura pas suffi. 

Aujourd'hui, le rachat est officiel. C'est Carlyle Group, une société d'investissement américaine qui s'offre DuPont Performance Coatings pour la somme de 4,9 milliards de dollars. La transaction devrait être bouclée au premier trimestre 2013, après les approbations légales. On imaginait naturellement voir surgir des offres de la part de la concurrence, à savoir BASF, Akzo Nobel et PPG. Seulement, vu leur taille, il y a fort à parier que les organismes régulateurs n'auraient pas cautionné un rachat de cette ampleur.

Dans son communiqué, Carlyle indique qu'il poursuivra des investissements ciblés sur les technologies de future génération, pour conserver la position de Dupont. D'autre part, le fonds d'investissement confie son intention de s'appuyer sur la notoriété et la présence mondiale des marques, pour accélérer la croissance sur les marchés émergents, en particulier la Chine et le Brésil. Il ne reste plus désormais qu'à attendre la véritable "prise de possession des murs" de Carlyle, puisque c'est à cette date seulement que l'on saura si le rachat s'accompagne d'une restructuration plus ou moins massive, comme c'est souvent le cas dans les reprises par des fonds d'investissement. Pour information, l'activité peinture de Dupont compte 11 000 employés à travers le monde et ses ventes devraient se monter à plus de 4 milliards de dollars pour 2012.  

Enfin, on apprend dans le même temps que Carlyle vient également de prendre la majorité des parts de Service King Collision Repair, la plus grande chaîne américaine de réparation collision, qui exploite 49 sites. Parmi les autres investissements de Carlyle dans les secteurs industriel et automobile, on peut citer Allison Transmission, Hertz…

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle