S'abonner
Non classé

Mobilité : la voiture devient une alternative

Publié le 22 décembre 2010
Par Clotilde Chenevoy
< 1 min de lecture
Selon le 3e baromètre de la mobilité, pour 51 % des Français, la voiture personnelle ne sera plus l’outil de mobilité numéro 1 en 2030.
Selon le 3e baromètre de la mobilité, pour 51 % des Français, la voiture personnelle ne sera plus l’outil de mobilité numéro 1 en 2030.
Selon le 3e baromètre de la mobilité, pour 51 % des Français, la voiture personnelle ne sera plus l’outil de mobilité numéro 1 en 2030.

Réalisé par Mobivia Groupe / SNCF / CSA / Ateliers de la Terre, cette étude souligne un changement de mentalités des Français quant à leur approche de la mobilité. Ainsi, pour 2030, près de la moitié des personnes interrogées (46 %) pense qu’ils se déplaceront plus qu’aujourd’hui dans leur vie de tous les jours. La voiture ne représentera qu’une alternative parmi d’autres solutions de transports, adoptant une approche plus multimodale.

Les Français soucieux de l’éco-entretien

Par ailleurs, leur conscience environnementale, pour la gestion de leurs déplacements, devient importante. Le baromètre souligne que les messages sur l’éco-entretien et l’éco-conduite sont bien passés : “l’entretien est le seul domaine où les phénomènes de pollution et de réchauffement climatique influencent fortement le comportement des Français (78 %, + 6 points), tandis que cette vigilance est stable en situation d’achat et de conduite. De la même manière, les sondés plébiscitent l’éco-entretien (85 %, + 1 point) et l’éco-conduite (81 %, + 1 point).”

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle