S'abonner
Non classé

Quand les carrossiers notent les assureurs

Publié le 1 décembre 2011
Par Marie Diemer
2 min de lecture
Les résultats de l'enquête commanditée par le CNPA et visant à donner la parole aux carrossiers sur leurs relations avec les assureurs ont été dévoilés. Malgré des améliorations certaines, le climat reste tendu entre les deux parties.
Les résultats de l'enquête commanditée par le CNPA et visant à donner la parole aux carrossiers sur leurs relations avec les assureurs ont été dévoilés. Malgré des améliorations certaines, le climat reste tendu entre les deux parties.
Les résultats de l'enquête commanditée par le CNPA et visant à donner la parole aux carrossiers sur leurs relations avec les assureurs ont été dévoilés. Malgré des améliorations certaines, le climat reste tendu entre les deux parties.

Le CNPA a renouvelé son enquête baptisée "La cote d'amour des assureurs". Elle avait été réalisée pour la première fois en 2009. Pour cela, une société indépendante a interrogé 473 chefs d'entreprises qui ont évalué 9 assureurs sur plus de 20 critères. Les points abordés concernaient l'économie, les prestations annexes, la relation avec les représentants de l'assureur et l'acte de réparation.

L'échantillon représentatif était composé de carrossiers indépendants pour 33 %, de carrossiers membres d'un réseau (33,2 %) et enfin 33,8 % étaient des membres de réseaux constructeurs.

Grâce à ces questions, ils ont notamment pu s'exprimer sur le détournement de clientèle qui serait opéré par des compagnies d'assurances dont ils n'auraient pas l'agrément. 79 % des carrossiers intérrogés en 2011 (81 % en 2009) estiment en être victimes. Un chiffres encore très élevé.

En outre, l'enquête a permis de dévoiler une belle évolution concernant le préavis de rupture. En effet, 88% des sondés déclarent bénéficier d'un préavis de rupture alors qu'ils n'étaient que 30% il y a deux ans.

Autre point mis en évidence par ce sondage : les relations entre réparateurs et assureurs se sont améliorées ou sont restées inchangées dans la majorité des cas. Ainsi, à la question de savoir comment ont évolué les relations avec les assureurs, 72% ont répondu qu'elles sont restées inchangées, 15% qu'elles se sont améliorées, et 12% qu'elles se sont détériorées.

Notons enfin, la faible participation des assureurs lors de cette présentation organisée dans les locaux du CNPA. Sur les 9 assureurs notés, seuls deux avaient fait le déplacement : Generali ainsi qu'un représentant de l'alliance Macif-Matmut-Maif. Les autres auraient boycotté cette réunion pour manifester leur mécontentement  à la suite du texte mettant en avant le fait que les assurés doivent être libres de choisir leur carrossier.

Pour Patrick Bailly, président du CNPA, "il faut renouer le dialogue avec les assureurs qui ne sont pas venus à la présentation, c'est du moins ce que nous souhaitons".

Retrouvez le classement des 9 compagnies d'assurances en cliquant ici.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle