S'abonner
Poids lourd

Avec Optym’R, Optym-Ha parie sur la réparation d'échappements

Publié le 28 avril 2021
Par La Rédaction
2 min de lecture
Lancé l’an dernier, le service de réparation d’échappements Optym’R a permis à Optym-Ha de débuter 2021 sous les meilleurs auspices. Avec cette nouvelle prestation, le spécialiste de la rénovation de FAP et de catalyseurs pour PL veut désormais accélérer sa croissance.
Fabien Sikirdji, président d’Optym-Ha envisage à terme de réaliser un CA de 1 million d’euros avec l’activité Optym’R.
Fabien Sikirdji, président d’Optym-Ha envisage à terme de réaliser un CA de 1 million d’euros avec l’activité Optym’R.

Optym-Ha élargit son offre de services : depuis 2020, la société grenobloise propose une prestation de réparation des échappements à la norme Euro 6. Au lieu de jeter la totalité de l’échappement défaillant, l’opérateur va spécifiquement remplacer le catalyseur.

"Les échappements des poids lourds Euro 6 vieillissent avec le temps, et ne respectent plus les critères de cette fameuse norme. Au lieu d’effectuer un remplacement total de la pièce, nous proposons désormais de remplacer les catalyseurs qui constituent l’échappement par des pièces neuves, avec une performance de 0 km, comme si l’échappement n’avait jamais été utilisé. Grâce à cette démarche de réemploi, on permet à nos clients habituels de minimiser leur empreinte carbone (moins de déchets) et de réaliser une économie allant jusqu’à 70 %", détaille Fabien Sikirdji, président d’Optym-Ha.

Avec cette nouvelle solution, l’entreprise a réalisé, au premier trimestre 2021, un chiffre d’affaires de 180 000 euros. Un résultat prometteur pour Optym-Ha qui espérer réparer plus de 260 échappement dans l’année, soit un volumes d’affaires d’un million d’euros grâce à cette seule activité. Toutes prestations confondues, l’opérateur s’est fixé un objectif de 4 millions d’euros en 2021, soit une hausse de 12,7 %.

Optym-Ha voit toujours plus grand

Pour accompagner cette croissance, Optym-Ha devrait, courant 2022, déménager dans de nouveaux locaux à Villard-Bonnot (38) couvrant une surface de 2 000 m² (contre 600 m² aujourd’hui). Ce bâtiment, qui a nécessité un investissement d’1,6 million d’euros, disposera d’une capacité de stockage plus importante, nécessaire au développement d’Optym’R.

A terme, d’ailleurs, l’activité principal du site se focalisera sur cette nouvelle activité, tout en dédiant une partie du site au stockage et au développement de la pièce de rechange échappement.

Le local parisien d’Optym-Ha, quant à lui, va également s’agrandir, passant de 350 à 1 300 m². Fabien Sikirdji souhaite en effet faire de ce site le pôle central pour le nettoyage de FAP et catalyseurs, avec, là aussi, une partie réservée au stockage et à la pièce de rechange échappement. Pour ces nouveaux locaux, l’investissement se chiffre à 2 millions d’euros.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle